AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Je ne demande que la totalité de ton sang. [Pv libre.]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Tomohiro Shikai

avatar

Messages : 16
Date d'inscription : 09/02/2014
Age : 20
Localisation : Dans un des tunnels du chemin glacé. Mais lequel ?

Feuille de personnage
Âge : 19 ans
Métier: Vendeur de potions.
Race: Sorcier.

MessageSujet: Je ne demande que la totalité de ton sang. [Pv libre.]   Jeu 13 Fév - 8:20

Tomohiro n'avait pas réussi à dormir cette nuit à cause de son arthrose au genou droit. Une fois encore, il avait oublié de prendre son "médicament artisanal" avant de se coucher et ça n'a pas loupé; l'humidité ambiante a stimulé le problème et la douleur est devenue si atroce qu'elle l'a réveillé à peine moins d'une heure après son endormissement. Mais le jeune homme a préféré rester éveillé tout le reste de la nuit plutôt que de se lever et d'aller avaler sa potion, de peur d'avoir encore plus mal s'il devait marcher.
Quelques rayons du Soleil pénétraient dans sa caverne glacée. Il fallait bien qu'il se lève à présent.
Il se mit assis sur son lit et ferma sa robe noire de mage qui lui servait de couverture la nuit, ajoutée à la peau de bête qui recouvrait le tout car deux couvertures ne sont pas de trop quand on dort dans un des tunnels du glacier. Après cela il posa sa jambe gauche à terre et sautilla à cloche-pied pour éviter de bouger au maximum son genou souffrant, en direction de sa table de travail à l'autre bout de la pièce.  
Malheureusement pour lui, se lever du pied gauche est rarement bon signe. Au bout de quelques sauts il trébucha sur son sceptre qu'il avait négligemment laissé traîner par terre hier soir et alla s'effondrer sur la table. A cause du choc, deux potions tombèrent de celles-ci pour aller s'écraser sur le sol, y répandant leur contenu sur celui-ci.

"-Bordel" siffla le malchanceux entre ses dents.

Il se redressa sur son espace de travail et, sans perdre plus de temps, réunit les ingrédients traînant sur celui-ci pour entamer la préparation d'une potion anti-douleur.  Foutue arthrose.
Au bout de dix minutes trônait devant lui un bol au contenu jaunâtre. Il aurait fallu le faire chauffer pour de meilleurs résultats mais ça aurait pris trop de temps supplémentaire, alors le sorcier porta le bol à sa bouche et but la solution avec une grimace écoeurée.  
Il se sentait tout de suite un peu mieux, alors il se déplaça en posant le bout du pied droit à terre vers le sceptre qui l'avait fait tomber, le ramassant alors. La prochaine fois il n'oubliera pas de le laisser en-dessous du lit.

Il allait s'apprêter à aller reprendre ses recherches quand un bruit attira son attention. Tomohiro se tourna vers la sortie de la caverne, le tunnel d'où provenait ce son, puis avança dans celui-ci.
Impossible que ce soit un promeneur ou une créature aquatique, sa "chambre"  était tellement bien enfoui dans le glacier que même lui  la retrouvait rarement du premier coup. Ça ne peut pas non plus être son messager, il venait plus tard et se contentait de l'appeler de l'extérieur.
C'était donc peut-être un type perdu. Tomo fit circuler son énergie magique dans son sceptre, prêt à lancer ses redoutables sorts de glace. Il manquait justement de sujet d'expérience et de sang humain pour compléter la mise en place de l'énorme cercle runique qui triplerait sa puissance de sorts.  Quelle aubaine.

_________________
Compagnon d'aventure.
Spoiler:
 


Dernière édition par Tomohiro Shikai le Jeu 13 Fév - 13:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stanford Marchen
Ou celui qui a bu un verre en trop
avatar

Messages : 54
Date d'inscription : 23/09/2012
Localisation : Monde onirique

Feuille de personnage
Âge : 324 ans
Métier: Mentor, medecin a la retraite
Race: Vous le saurez bien... Tot ou tard

MessageSujet: Re: Je ne demande que la totalité de ton sang. [Pv libre.]   Jeu 13 Fév - 11:41

Le jour, et surtout le matin n'était assurément pas le moment de la journée préféré du vieux mage. Lorsque les rayons du soleil s'étaient infiltrés jusqu'a lui, il avait ouvert les yeux avec difficulté et cherché à tatons la présence rassurante de sa femme. Avec regret il ne trouva rien d'autre que le vide a coté de lui. Il tomba d'une manière assez minable. Les habitants avaient été assez sympatiques pour leur louer une maison mais il n'aimait pas ce pays. Trop d'eau. Son pays d'origine, enclavé au milieu d'un continent sans acces à la mer constituait un décor très différent et cent fois plus appréciable selon son propre avis. Il se vétit et tenta d'arranger un peu ses cheveux avant de renoncer.

Sa fille entra le chercher pour son petit déjeuner et il la reçut avec un grand sourire. Il n'avais pas beaucoup dormi mais qu'importe. La joie d'être en famille passait pas dessus tout. Il se laissa trainer jusqu'à la salle à manger, tâchant de faire bonne figure. Sa femme lui apporta une tasse fumante et il la prit dans les bras affectueusement, lui déposant un "je t'aime" dans l'oreille. Puis violement sa vielle douleur au coeur le repris. Il crispa sa main sur son torse et s'enfuit de chez lui rapidement. A peine avait il fait quelques pas qu'il s'effondra, crachant et toussa des flots de sang. Il ne voulait pas que sa famille le voit comme cela. Son corps allait bientôt atteindre ses limites. Il était triste de devoir quitter ce monde dans peu de temps alors qu'il avait enfin réussi a retrouver le bonheur.

Il avala son médicament pour pouvoir revenir chez lui. Puis hésitant, et sachant qu'on ne lui tiendrais pas rigueur d'être parti, alla voir ce pour quoi il était dans ce pays qu'il appréciait si peu. Il avait entendu parler d'un mage noir d'une certaine puissance vivant dans les environs, et sa curiosité ayant une fois de plus pris le pas sur ses responsabilités il avait décidé de quitter pendant quelques jours la garde de son neveu pour rencontrer cette personne. Cette information, il avait eu du mal à l'obtenir, mais rien ne résiste à la soif de savoir d'un Marchen.

Il avait soudoyé un petit messager pour qu'il lui révèle l'emplacement de la demeure de l'homme en question. Il vérifia qu'il avait ses affaires habituelles. Un sourire, ou plutot une sorte de rictus étrange vint parer son visage émacié puis il se rendit en direction du chemin glacé l'étoffe de ses amples vetements claquant au vent. Lorsqu'il approcha du lieu dit, il prit son temps pour chercher son aura. L'aura d'un mage si elle n'est pas dissimulée est facile à repérer, et le maitre des arcanes avait des siècles de pratique derrière lui pour percer les eventuelles protections. Il ferma son long manteau afin de s'engager dans la fraicheur du glacier. Il activa son énergie pour eviter à son sang de geler et maintenir son corps à une température acceptable, tout en continuant à brider sa propre aura.

Il finit par retrouver son homme et sentit même avant de le voir la magie s'accumuler en lui. Mais, malgré l'approche imminente d'un combat il avança dans le boyau nonchalament, un sourire insolent sur les lèvres. Lorsque son regard d'acier put enfin croiser celui du jeune homme, il commença a le jauger froidement. Son sourire n'était ni un sourire de joie ni de satisfaction, mais plutot celui qu'un artiste porterais sur une oeuvre qui n'est pas de lui.

- Bonjour, jeune sorcier...

_________________
"Le corps guérit des blessures. L'âme en garde les traces. Pour toujours"

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tomohiro Shikai

avatar

Messages : 16
Date d'inscription : 09/02/2014
Age : 20
Localisation : Dans un des tunnels du chemin glacé. Mais lequel ?

Feuille de personnage
Âge : 19 ans
Métier: Vendeur de potions.
Race: Sorcier.

MessageSujet: Re: Je ne demande que la totalité de ton sang. [Pv libre.]   Jeu 13 Fév - 14:56

Tomohiro se figea au centre du couloir glacé quand il se retrouva face à sa cible, avant de darder sur lui un regard inquisiteur: Sexe masculin, rouquin, vêtements propres mais tâchés d'un peu de sang. Méfiance. Il a l'air issu de bonne famille et peut être dangereux. D'autant qu'il a l'air plein d'assurance, vu sa manière de se déplacer et son sourire.
Le jeune homme était encore un novice pour détecter l'énergie spirituelle des autres, mais en se concentrant un peu il put sentir une petite partie de celle de l'étranger roux. S'il pouvait le faire aussi facilement c'est que la cible devait avoir un bon niveau magique ou alors qu'il faisait exprès d'en déployer un peu en guise d'intimidation. Cela n'était pas plus rassurant.

- Bonjour, jeune sorcier...

Il savait qui Tomo était. Ce n'était donc définitivement pas un pauvre gars qui s'était perdu dans le dédale de tunnels du glacier.
Pour toute réponse le sorcier pointa son sceptre vers le plafond puis le dirigea vers le sol.
Le bout du bâton laissa éclater une brève lumière bleutée; trois gros stalactites se formèrent en haut du couloir  pour se prolonger jusqu'en bas derrière l'individu, à l'image d'une herse empêchant toute fuite.
Par la suite, Tomohiro Shikai s'avança vers le prisonnier en boitant pour se planter à un mètre devant lui, le visage inexpressif, puis leva son sceptre à hauteur de ses yeux. Enfin, il demanda:

"-Es-tu un Immortel ?"

Quelque sera sa réponse, Tomo avait déjà commencé à concentrer une partie de son énergie dans son objet magique afin de préparer son sort d'illusion: un sort de confusion pour perturber la cible et l'immobiliser. Le sort ne marche pas toujours et ne dure pas longtemps; ce sera une question de chance et de timing.
Si tout va bien, le mage aura de quoi finir son cercle runique. Peut-être même pourra-t-il avoir l'incroyable chance de comprendre un peu mieux la constitution d'un Immortel si c'en est un. Mais il y a une chance sur mille que ce soit le cas, il ne faut pas rêver...

_________________
Compagnon d'aventure.
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stanford Marchen
Ou celui qui a bu un verre en trop
avatar

Messages : 54
Date d'inscription : 23/09/2012
Localisation : Monde onirique

Feuille de personnage
Âge : 324 ans
Métier: Mentor, medecin a la retraite
Race: Vous le saurez bien... Tot ou tard

MessageSujet: Re: Je ne demande que la totalité de ton sang. [Pv libre.]   Jeu 13 Fév - 16:28

Dans les méandres sinueux de sa conscience, le demi humain luttait contre l'envie de pousser ce jeune sorcier dans ses derniers retranchements et d ainsi observer ses techniques de combat. Expert en matiere de magie il doutait cepandant que cet echange lui apporte grand chose. Les stalactiques bouchant sa retraite le prouvaient bien : il avait affaire à un débutant. Il l'aurait volontiers pris comme éleve, car il semblait avoir une affinité avec la face sombre des arcanes mais n etant pas omnipotent il ne pouvait le prendre en charge en meme temps que son neveu.

A vrai dire il avait presque plutot peur d engager un combat avec ce jeune homme, les souffrances que lui procuraient sa maladie le rendaient bien trop instable mentalement. Il n'avait pas envie d'avoir a tuer, seule la curiosite l avait pousse ici ce n'etait pas pour voir ressurgir la face deraisonnee de son ame. Stan ne craignait pas pour sa vie mais plutot pour celle des habitants alentour. Soudain, le jeune homme parla, demandant si il etait un immortel. Le demi humain eut un rire dont l echo se repercuta sur les parois gelees.

- Immortel ? Rien n'est vraiment immortel. Tout est voue a disparaitre un jour ou l autre... Il se trouve que je ne suis pas l un de ceux que l'un appelle usuellement ici, bien que j'ai quelque acces au monde des morts...

Il guetta un changement d expression sur le visage de son interlocuteur. Les humains sont souvent interesses par les questions touchant à l'au dela. Il remarqua cepandant que son adversaire preparait quelque chose. Sans attendre, des chaines luisant d energie surgirent du sol et des murs pour entraver presque entierement le jeune mage. Le rouquin hesita a casser son baton mais se contenta d'attraper son poignet pour le paralyser au moyen d'un sceau qu il traca avec son energie. Le membre inerte lacha le baton qui chut au sol.

Ses longs doits pales ramasserent l objet et il le soupesa d un oeil critique puis son regard se reporta sur le jeune homme. Sans sourire. Ses tendances bipolaires et tangeantes reprenaient le dessus signe que son esprit commencait a entrer dans un stade d instabilite. Rien de critique mais la pente vers la folie etait glissante pour lui... Plus rien de debonnaire dans son attitude, seule la froide volonte d'une arme vivante. Il fixa son regard dans celui du jeune homme sans reelement chercher a l intimider.

- Je ne desire pas me battre, mais plutot t'aider. Je te rendrais ton arme lorsque nous auront parle, et pas avant. Je promets de ne pas te tuer. Je desire savoir... Quelles sont tes ambitions et tes actions en tant que mage...



_________________
"Le corps guérit des blessures. L'âme en garde les traces. Pour toujours"

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tomohiro Shikai

avatar

Messages : 16
Date d'inscription : 09/02/2014
Age : 20
Localisation : Dans un des tunnels du chemin glacé. Mais lequel ?

Feuille de personnage
Âge : 19 ans
Métier: Vendeur de potions.
Race: Sorcier.

MessageSujet: Re: Je ne demande que la totalité de ton sang. [Pv libre.]   Ven 14 Fév - 7:37

Le rire du rouquin résonna longtemps. Trop longtemps pour Tomohiro qui n'attendait que sa réponse pour pouvoir savoir à quoi son cadavre lui servirait: objet d'étude ou simple "fournisseur" de sang ? Il s'impatientait.
Mais finalement, l'inconnu finit par donner sa réponse:

- Immortel ? Rien n'est vraiment immortel. Tout est voue a disparaitre un jour ou l autre... Il se trouve que je ne suis pas l un de ceux que l'un appelle usuellement ici, bien que j'ai quelque acces au monde des morts...

Le sorcier n'avait pas le temps de philosopher et il s'apprêtait déjà à lancer son sort de confusion pour en finir avec cette visite indésirable, mais le dernier bout de phrase de l'interlocuteur lui fit baisser son bâton. Accès au monde des morts ? Était-ce bien réel ?
Tomo calma la vague d'excitation qui monta en lui. Il fallait l'interroger, lui arracher toutes les informations qu'il pouvait posséder, lui faire dire absolument tout ce qu'il savait. Et pour cela, le jeune homme leva de nouveau son sceptre, orienté vers le visage de la cible.

Quelque chose tira sur son bras droit au moment où il fit jaillir son énergie. Le sceptre, maintenant orienté vers le haut, dégagea une lumière intense dans cette direction, qui se répercuta sur la glace au  plafond et envahit le tunnel un bref instant.
Tomo était aveuglé mais n'avait heureusement pas été touché par l'effet abrutissant de son propre sort, effet qui avait du se dissiper lors du contact du sort avec le plafond;  il avait donc encore les idées claires. Cependant quand il rouvrit les yeux, tout son corps était immobilisé par des sortes de chaînes émettant une étrange lumière. Dommage, le sorcier était tombé un mage plus rapide que lui.
Le mage en question attrapa sa main droite, et presque aussitôt son sceptre tomba à terre. Lui avait-il cassé le poignet ? Non Tomohiro ne ressentait pas vraiment de douleur, si on excepte celle de se faire dominer aussi facilement. Il regarda sa main et vit que celle-ci arborait des marques familières. Ce devait être un sceau. L' adversaire disposait d'une magie intéressante, il fallait l'admettre.

Celui-ci ramassa le précieux sceptre, puis regarda Tomo avec ce qui semblait être... il ne savait pas, mais le mage avait perdu sa nonchalance et paraissait...fâché, si l'on peut dire. Il avait complétement changé d'attitude après l'offensive du sorcier, et son regard ne présageait rien de bon. Après un silence mortuaire, le visiteur parla:

- Je ne desire pas me battre, mais plutot t'aider. Je te rendrais ton arme lorsque nous auront parle, et pas avant. Je promets de ne pas te tuer. Je desire savoir... Quelles sont tes ambitions et tes actions en tant que mage...

Tomohiro était quelqu'un de méfiant, et il l'était assez pour savoir qu'un type lambda ne viendrait jamais jusqu'ici pour lui poser de telles question. Alors le jeune homme se dressa du mieux qu'il put malgré l'entrave des chaînes et déclara, fier et méprisant:

-"Si tu es envoyé par le Château Aquatique, tu es venu jusqu'ici pour rien étranger. Je ne parlerai pas."

Il toisa l'interlocuteur du regard puis força sur ses bras pour jauger la résistance des chaînes magiques qui le retenaient. Le Royaume s'inquiétait sûrement de ses activités et avait dû envoyer ce rouquin pour éclaircir le mystère. Tomo devait le mettre hors d'état de nuire, mais pas le tuer. Il lui ferait écrire de force une lettre signifiant qu'il n'est qu'un simple alchimiste et qu'il ne représente aucun danger pour la population du Royaume. Puis il verrait pour la suite.
Le mage noir aurait pu simplement mentir au lieu de faire le coq, mais alors l'émissaire aurait sûrement décidé d'inspecter le laboratoire, et le sang par terre ainsi que tous les cadavres de ses sujets d'expérience auraient tout fichu en l'air. Il n'avait pas vraiment le choix.

Mais la priorité était de se libérer, alors Tomohiro Shikai chargea une bonne partie de sa magie dans ses paumes pour préparer un puissant sort de glace. Cependant vu qu'il n'avait plus son sceptre, le sort pouvait être destructeur mais dangereux pour lui-même, ou alors être juste ridicule. Quel palpitant jeu de hasard.

_________________
Compagnon d'aventure.
Spoiler:
 


Dernière édition par Tomohiro Shikai le Dim 16 Fév - 9:28, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stanford Marchen
Ou celui qui a bu un verre en trop
avatar

Messages : 54
Date d'inscription : 23/09/2012
Localisation : Monde onirique

Feuille de personnage
Âge : 324 ans
Métier: Mentor, medecin a la retraite
Race: Vous le saurez bien... Tot ou tard

MessageSujet: Re: Je ne demande que la totalité de ton sang. [Pv libre.]   Ven 14 Fév - 13:46

Dans le couloir de glace l'incroyable quantité de magie accumulée faisait vibrer les murs. Les longs doigts blanchâtres du vieux mage tressaillaient. L'odeur du sang imprégnait ses vetements, mais bien que ce soit son propre sang, son esprit identifiait la scène comme un combat. Sa psyché luttait pour se maintenir dans cette antre gelée. Il porta une main à sa tête en psalmodiant rapidement quelques mots dans un dialecte à consonance germanique. Ce n'était pas une incantation, mais il espérait que le rappel de sa langue natale remettrait ses idées en place ne serai ce que pour un temps. Il savait ne pas pouvoir rester longtemps dans cette situation de semi affrontement, il fallait que cela se régularise. Ou il devait relâcher le jeune mage et s'adonner froidement au combat, ou il devait l’empêcher a tout prix de se battre. C'est cette trop précaire situation qui brisait son équilibre interne.

Alors que faire ? L'amadouer ne marcherais pas... Torture ou intimidation ? Non, aucun des deux... Il ne voulait pas être son ennemi. Tenter de le raisonner alors ? Dans sa situation ce serai hasardeux. Pour le moment il se contenta juste de répondre, en essayant de reprendre totale assurance. Toujours aussi dur et froid que précédemment mais son état semblait vraiment précaire. Sa situation d'hybride n'aidait en rien, bien qu'ainsi il paraisse comme un humain.

- Je ne travaille pour personne d'autre quoi moi même. Ma venue n'a rien a voir avec le chateau aquatique... Les mages noirs sont difficiles a trouver de nos jours, et il m'importe d'analyser toutes les magies que je ne connaitrait pas. Je pense que tu n'aurait rien de bien important à m'apprendre, mais en venant ici je pensait trouver un maitre des arcanes sombres et voila que je tombe sur un novice arrogant. Mais j'ai de la pitié pour toi, c'est pour cela que je proposais d'aider.

Les mages et leur fichue arrogance... Il savait que la fierté du jeune homme ne le pousserait pas si facilement à se rendre. Il pourrait eventuellement lui accorder un combat mais il n'était pas sur qu'a l'issue de l'affrontement son jeune adversaire soit en mesure de parler... Ah fichus informateurs ! Ils lui avaient garantit un mage d'exception et voila qu'il se retrouvait devant un gamin à peine sorti de l'adolescence. Dans le doute il décida d'opter pour l'intimidation, afin de l'empecher de se montrer agressif. Il n'était pas sur de pouvoir totalement se controler pour ralentir un affrontement. Elevé pour le combat, dressé comme un chien de chasse, le roux ne sentait que trop bien l'appel des armes et bien sur celui du sang. Mais sans maitre pour lui dire quelle cible abattre, le chien devenait un loup sauvage et poussé uniquement par son instinct. Résigné, ce qu'il trouva de plus logique à faire afin d'endiguer l'engouement de son adversaire était de libérer totalement son aura. Sa pression spirituelle se deversa dans l'antre de glace, tellement intense que les chaines vibrerent. Cette aura était puissante et écrasante. Il se tenait à quelque distance du jeune homme, dans l'espoir de lui laisser voir l'entendue de son pouvoir sans le blesser. Avec un peu de chance, et si il était raisonnable, le mage noir se rendrait ou s’avouerait vaincu. Pourtant Stanford doutait encore que cela suffise à calmer ses ardeurs...

_________________
"Le corps guérit des blessures. L'âme en garde les traces. Pour toujours"

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tomohiro Shikai

avatar

Messages : 16
Date d'inscription : 09/02/2014
Age : 20
Localisation : Dans un des tunnels du chemin glacé. Mais lequel ?

Feuille de personnage
Âge : 19 ans
Métier: Vendeur de potions.
Race: Sorcier.

MessageSujet: Re: Je ne demande que la totalité de ton sang. [Pv libre.]   Dim 16 Fév - 10:07

La magie était mal contenue dans sa main droite. Vu qu'il ne pouvait pas la garder dans sa paume en la malaxant avec ses doigts, celle-ci s'échappait et se diffusait dans les environs. Fichu sceau paralysant.
Pour limiter le gaspillage, Tomohiro préféra concentrer sa puissance magique dans son autre main uniquement, la dirigeant vers le bras droit de l'autre gars en se mettant de profil avec difficulté. Il comptait lui faire lâcher le sceptre volé en gelant son membre, car il ne supportait de voir son outil dans la main d'un adversaire.

Le voleur, quant à lui, semblait perdu. Il marmonna quelque chose dans une langue inconnue, comme une formule, mais rien ne se passa. Il paraissait indécis, ne sachant pas comment réagir. Même son comportement était changeant d'un instant à l'autre. Mais finalement il sembla reprendre assurance et déclara d'une voix dure:
 
- Je ne travaille pour personne d'autre quoi moi même. Ma venue n'a rien a voir avec le chateau aquatique... Les mages noirs sont difficiles a trouver de nos jours, et il m'importe d'analyser toutes les magies que je ne connaitrait pas. Je pense que tu n'aurait rien de bien important à m'apprendre, mais en venant ici je pensait trouver un maitre des arcanes sombres et voila que je tombe sur un novice arrogant. Mais j'ai de la pitié pour toi, c'est pour cela que je proposais d'aider.

L'orgueil du mage noir était blessé, et il fut tenter de faire taire l'insolent en lui gelant le bras, mais il savait qu'il avait raison. Tomo n'était qu'un débutant; il n'avait pris la voie de la magie que depuis quelques années, et avait tout appris avec de vieux livres. Il n'avait pas eu de maître, personne pour le corriger lors d'une erreur. Il avait beau s’enorgueillir de sa maîtrise de la glace, sa magie était imparfaite, et il le savait.
Son bras gauche trembla. L'homme roux semblait vraiment souhaiter l'aider, pas le dénoncer ou le stopper dans ses recherches. Dans ce cas l'attaquer ou refuser son aide serait stupide, surtout qu'il était plus vieux, donc plus expérimenté. Mais s'il mentait ? Si tout cela n'était que de la tromperie ?

Il hésitait encore quand il ressentit quelque chose de mauvais. L'opposant avait  reculé et préparait quelque chose. Tomohiro n'eut pas le temps de le viser.
Il n'eut même pas le temps de bouger ne serait-ce qu'un doigt.
Les chaînes cliquetèrent violemment, l'énergie du sorcier contenue dans son bras tremblant était encore plus dure à contrôler. Il avait du mal à respirer et à garder les yeux ouverts.
Malgré son manque de sensibilité magique, il put ressentir la puissance de l'homme aux cheveux de feu. Elle était grande, monstrueuse, jamais vue. Elle envahissait l'atmosphère et la rendait oppressante. C'était incroyable. Tout le tunnel tremblait.
C'est là que Tomohiro Shikai comprit: le rouquin n'était pas seulement plus rapide que lui, il était plus fort, tout simplement. Tomo ne pouvait pas grand chose contre lui et s'il tentait une attaque, cela ne lui apporterait rien de bon.
Combattre était la mauvaise option. Le sorcier baissa le bras et annula la préparation de son sort, avant de se laisser tomber à genoux, ce qui renforça son immobilisation vu que les liens paralysant ses bras se tendirent. Il se rendait.
Il attendit que le mage adverse cessa d'exercer sa pression avant de parler d'une voix lasse, fixant le sol:

"-Tu voulais savoir mes actions et mes ambitions ?"


Il soupira brièvement avant de reprendre d'une traite, impassible.

"-Je suis Tomohiro Shikai. En tant que mage mon but est simple : je compte explorer un territoire inconnu de beaucoup de gens, un territoire d'où seule une poignée d'hommes ait pu revenir, généralement sans aucun souvenirs. Je compte répondre à la question que tous se sont posée au moins une fois dans leur existence." Il prit une inspiration et releva la tête vers son interlocuteur.
"Je compte découvrir l'après-mort."

L'ambitieux avait volontairement fait l'impasse sur ses actions, car il savait que détailler ses meurtres était juste dangereux. Mais il avait répondu à une partie de la question, et désirait juste être relâché.

_________________
Compagnon d'aventure.
Spoiler:
 


Dernière édition par Tomohiro Shikai le Lun 17 Fév - 13:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stanford Marchen
Ou celui qui a bu un verre en trop
avatar

Messages : 54
Date d'inscription : 23/09/2012
Localisation : Monde onirique

Feuille de personnage
Âge : 324 ans
Métier: Mentor, medecin a la retraite
Race: Vous le saurez bien... Tot ou tard

MessageSujet: Re: Je ne demande que la totalité de ton sang. [Pv libre.]   Dim 16 Fév - 17:20

Stanford était satisfait d'avoir produit tel effet. Il retint de nouveau son aura pour ne pas déranger son interlocuteur. Lorsque celui ci consentit a parler en paix les chaines s'évanouirent avec un faible crépitement. Le vieux mage n'en menait pas large a vai dire. Certes la situation tournait bien pour lui mais cela avait éveillé en lui une envie qu'il n'avait pas éprouvé depuis longtemps. L'envie de voir un corps torturé se briser, implorer pitié. Il se revoyait encore, impitoyable conquérant rasant des villages au nom des enfers. Il se rappelle de sa bannière rouge flottant au vent, des cris, du sang, et surtout du bruit. Le désepoir suintait sous ses pas. Lui, chien avide, rouge comme le fantome de la guerre déchiquetait avec son armée les "ennemis" qu'on lui désignait. il se rapelle d'avoir souri, rit et aprécié le spectacle. Il n'était plus de ce genre, alors d'ou venait cette envie ? Etait ce l'aura du mage noir qui avait des répercussions sur lui ? Ou sa maladie avait elle de nouveau altéré son esprit...? Il fit néamoins preuve de self control et ne laissa rien paraitre de cela.

Son masque impasible ne bougea pas cette fois. Ce dilemme fut seulement interne. Il lanca son baton a Tomohiro et dissipa l'influence de son sceau, preuve qu'il ne lui voulait pas de mal. Mais ainsi il perdait tout avantage que lui avait procuré l'effet de surprise. Son experience lui accordait cepandant nettement de vitesse et de puissance. De plus, étant axé sur la manipulation de la foudre, il contrait aisement les autres mages. (si tu joues a skyrim tu ne manqueras pas de comprendre je pense). Il sourit vaguement en repensant a l'evocation du monde des morts. Il avait visé juste. Mais le jeune mage ne semblait pas comprendre en quoi cela consistait. Stanford aurait bien aime l'aider pleinement mais il ne pouvait qu'acceder a l'un des parties de ce monde. Les Enfers, la partie des damnés. Il n'avait cepandant pas envie d'y retourner tout de suite, de plus le portail y menant se situait loin mais il savait également que si le jeune mage le lui commandait il serait capable de la faire.

Moyennant un pacte. Bien sur. Un pacte d'importance moindre, il n'avait pas de contrepartie interessante chez ce jeune homme. Il n'avait plus besoin de rien maintenant qu'il avait le bonheur. Mais un pacte est nécessaire pour ce genre de transaction. Ainsi le stipulaient les règles des enfers et le vieux demi humain ne pouvait y déroger.

- Avant tout sache que ton monde des morts est en réalité composé de deux mondes distincts appellés dans le langage courant paradis et enfer. L'un accueille les ames des bienfaisants et l'autre l'âme des damnés. Je connais celui des damnés, les enfers. Je peux m'y rendre et t'y emmener... Moyennant un pacte...


Il se demanda si le jeune homme savait au moins ce qu'étaient les anges et les démons. il ne voulait pas être tenu d'obeir a un mage si minable mais sa condition et sa précaire mentalité l'obligeait a se soumettre entierement a ses pactisans. Il ne voulait en aucun cas redevenir une bête insensible sur l'égide d'un maitre, une simple arme. Sa puissance, il ne voulait plus l'employer a tuer des gens. Il voulait aider, rester un médecin, ou bien le tuteur de son imbécile de neveu. Mais son éducation et sa vie entière le contraignait à obéir comme un pauvre chien. Un objet. Tant que Tomohiro l'ignorait tout allait bien mais il s'engageait encore sur une pente glissante pour lui... Tres glissante...

_________________
"Le corps guérit des blessures. L'âme en garde les traces. Pour toujours"

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tomohiro Shikai

avatar

Messages : 16
Date d'inscription : 09/02/2014
Age : 20
Localisation : Dans un des tunnels du chemin glacé. Mais lequel ?

Feuille de personnage
Âge : 19 ans
Métier: Vendeur de potions.
Race: Sorcier.

MessageSujet: Re: Je ne demande que la totalité de ton sang. [Pv libre.]   Lun 17 Fév - 14:10

[Hrp: Han tu es un joueur de Skyrim ? Je comprend mieux comment tu as déduit que j'étais un débutant quand j'ai utilisé des stalactites.]

Il y eut un bref bruit de crépitement, puis Tomohiro était enfin libre. Le mage se redressa,satisfait, et tendit les bras. Le prétendu allié, après un temps d'hésitation, lui lança donc son précieux sceptre que Tomo rattrapa en l'air des deux mains, ou plutôt d'une car seule la main gauche avait pu se refermer sur le manche. Voyant cela, l'autre mage le libéra de cet entrave en annulant son fichu sceau. Soulagé, le sorcier se massa le poignet droit et agita les doigts comme s'il jouait sur un piano invisible. Qu'il était bon de retrouver tous ses moyens.
Un long silence s'installa durant lequel les deux interlocuteurs se fixaient d'un regard impassible, mais l'interlocuteur finit par briser ce lourd blanc:

- Avant tout sache que ton monde des morts est en réalité composé de deux mondes distincts appelés dans le langage courant paradis et enfer. L'un accueille les âmes des bienfaisants et l'autre l'âme des damnés. Je connais celui des damnés, les enfers. Je peux m'y rendre et t'y emmener... Moyennant un pacte...

Le jeune homme se contenta de hocher la tête lors des premières phrases du connaisseur. Il se doutait de tout cela; il avait lu toutes les légendes anciennes et récentes concernant le monde des morts et avait noté leurs points communs:  la plupart parlaient d'un jugement des morts sur leurs actions passées, de l'Enfer où les "méchants" croupissaient et souffraient mille supplices, et du Paradis dans lequel les "gentils" accumulaient les plaisirs spirituels aux côtés du ou des dieu(x) régissant le monde terrestre.
L'autre croyait vraiment parler à un demeuré qui ignorait tout à propos du sujet sur lequel il étudiait tellement ! Tomohiro détesta le ton presque condescendant que le rouquin avait adopté, mais il ne fit rien paraître une fois de plus. Après réflexion, tant mieux si cet homme le sous-estimait, cela lui donnerait un petit avantage en temps voulu.
Il fut tout de même déçu que le monde des morts soit presque comme le rapportaient les légendes; il avait espéré que son organisation serait plus complexe, bien au delà du système de la carotte pour le Paradis et du bâton pour l'Enfer.

Après toutes ces réflexions, le mage noir s'intéressa à la proposition du mystérieux "professeur".
Il avait parfois entendu parler de pactes, mais ce sujet revenait bien moins souvent dans les histoires sur l'Enfer, aussi ses connaissances sur ce sujet précis étaient floues et tenaient plus des contes qu'on lisait aux jeunes enfants pour les effrayer. Au risque de passer pour un idiot, il demanda:

"-Quand tu parles de pacte, est-ce que c'est ce genre de contrat qu'on passe avec un démon, qu'on signe avec son sang et par le biais duquel on doit vendre son âme ou quelque chose d'aussi précieux ?"

Après cette question, le jeune mage se détourna et s'avança jusqu'à son antre, invitant le puissant chercheur de magie à le suivre. Sa potion anti-douleur pour l'arthrose ne ferait pas effet très longtemps s'il restait tout le temps debout. Il fallait qu'ils continuent cet échange plus à l'aise.
Concernant l'état de son laboratoire avec le sol baigné de sang,l'odeur nauséabonde de la chair en décomposition et celle de ses produits plus ou moins naturels, le "thanatonaute" considérait que celui qui avait eu la chance de visiter l'Enfer ne serait pas choqué par ce genre de choses. Enfin il croyait.

_________________
Compagnon d'aventure.
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stanford Marchen
Ou celui qui a bu un verre en trop
avatar

Messages : 54
Date d'inscription : 23/09/2012
Localisation : Monde onirique

Feuille de personnage
Âge : 324 ans
Métier: Mentor, medecin a la retraite
Race: Vous le saurez bien... Tot ou tard

MessageSujet: Re: Je ne demande que la totalité de ton sang. [Pv libre.]   Mar 18 Fév - 9:08

[au fait j'ai remarqué assez vite ouais, puis tes actions et tout ressemblaient beaucoups a ce qu'on pourrait voir chez certains pnjs dans skyrim. Et oui je joue un mage de foudre moi ~]

Il se doutait que le jeune sorcier n'était pas sans pouvoirs mais savait avoir une chance raisonnable de l'emporter en cas ou il aurait une armée de sbires. Il gardait une bonne poignée d'atouts dans sa manche si il devenait en infériorité numérique. Son explication sur les mondes de l'apres mort était bancales, et il craignait que le jeune homme ne se fourvoie sur le sens de ses paroles. Mais il n'avait pas l'esprit a se lancer dans des explications détaillées, il voulait juste apprendre comment un sorcier avait pu se developper ici et pourquoi avait il autant d'attrait pour ces mondes chimériques.

Il lui posa une question auquel il n'avait pas a réflechir et qui lui tira un fin sourire. Avant qu'il puisse répondre il fut invité a rejoindre l'arrière de l'antre. Il plissa le nez a cause de l'ambiance mais ne fit aucune remarque. Ce n'est pas dans tel charnier qu'il allait se preserver. Il avait promit a son pfrère il y a quelques années de cela qu'il arrêterait de rechercher les champs de bataille et vivrait comme un lord ou du moins comme un homme du monde. Il se souvient de ces réceptions interminables, et surtout des buffets, de l'opulence, du luxe et surtout de la superficialité. ela n'avait rien a voir avec ici. Mais il ne regrettait pas sa vie mondaine car c'est la qu'il avait fait la connaissance de Melany, son joyau du nord, sa seconde femme. Ce spectacle offrait un contratse avec la vie de médecin rangé qu'il tachait de tenir ces dernières années. Plus de guerres, plus de meurtres. Ce calme lui allait aussi, mais n'avait en rien éteint sa fougue qui l'emportait toujours vers de nouvelles découvertes.

Il s'assit face a son interlocuteur, essayant de détourner son regards des corps torturés. Fermant les yeux, il fit un brin d'introspection, et constata que son univers imaginaire n'avait pas subi beaucoups de dégats. Il se faisait du souci pour rien. Il soupira de soulagement. Il avait eu peur que cette vision ne fasse ressortir de nouveau une autre face de lui, celle qu'il ne désirait pas revoir. La viellesse et le pouvoir vous ruinent l'esprit aussi surement que des traumatismes. Son vécu s'emmellait rapidement dans une sarabande infernale, ses souvenirs les plus disparates emergeants des flots sombres de l'inconscient.

- En réalité, pacte n'est pas un mot approprié. Disons plutot accord. Le sang n'est pas necessaire, je garde le papier juste pour la preuve que tout le monde est d'accord et de toute manière je suis incapable de récuperer une arme et je ne sais pas ce que je ferais de quelque chose d'important pour toi. Non ce qu'il me faut c'est... Un echange d'equivalence. Je suis l'un des seuls a le faire, non seulement parce que j'aime les légendes, mais en plus parce que les autres n'en ont rien a faire d'aider.

Il ne savait pas si il avait bien expliqué mais se mit mine de rien à chercher dans des affaires une sorte de parchemin qu'il sortit, puis prit un pinceau et de l'encre. Il lui remit le parchemin couvert d'une écriture irrégulière et penchée, puis posa a coté le pinceau et le pot d'encre.

- Désolé je n'ai pas de crayon sur moi. Ce sont les clauses du contrat, je te laisse le temps de lire, mais il n'y a pas grand chose, vraiment c'est une formalité. Tu signes et je t'emmenes, mais tu ne risques pas de voir grand chose d’intéressant la bas, la plupart des morts ayant eu une vie des plus normales sont rapidement réincarnes. De plus la dernière fois ils avaient décidé de les laisser croupir dans des cages pour qu'ils ruminent un peu leur existence, et finalement il y a avait assez peu de torture. Quoique je ne sois pas resté longtemps...

_________________
"Le corps guérit des blessures. L'âme en garde les traces. Pour toujours"

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tomohiro Shikai

avatar

Messages : 16
Date d'inscription : 09/02/2014
Age : 20
Localisation : Dans un des tunnels du chemin glacé. Mais lequel ?

Feuille de personnage
Âge : 19 ans
Métier: Vendeur de potions.
Race: Sorcier.

MessageSujet: Re: Je ne demande que la totalité de ton sang. [Pv libre.]   Mar 18 Fév - 15:18

[Hrp: Seulement de foudre ? Tu t'es spécialisé ?]

La caverne était de taille modeste mais suffisante. Le lit en bois couvert d'une grande peau de bête se trouvait à la droite de son propriétaire qui rentrait chez lui, parallèle au mur glacé sans pour autant être en contact avec celui-ci.
A l'autre bout de la pièce était placé une table de travail sur laquelle s'empilaient des livres de sorts divers et de légendes sinistres ainsi qu'un méli-mélo d'ingrédients, de fioles, de pipettes et d'autres outils pour l'alchimie. A l’extrémité droite de cette table était peint un cercle runique avec une croix à l'intérieur, en sang séché. Celui-ci avait été dessiné pour augmenter l'efficacité des potions du mage noire lors de leurs concoction. Une chaise trônait en face
Juste à côté se trouvait une autre table plus grande, recouvert d'hémoglobine encore frais. C'était sur celle-ci que Tomohiro tuait et disséquait ses victimes, ou alors qu'il les torturait pour des renseignements. Les cadavres dont il n'avait plus besoin était disposés en tas, à côté de ce meuble, dans un coin de la caverne.
Un second cercle runique sanglant était commencé sur le sol froid. Il était incomplet cependant; il n'y avait en réalité qu'un quart de cercle.
Les torches disposées dans des fentes des quatre murs éclairaient la scène d'une lueur macabre.  
Enfin, détail insolite dans cet antre lugubre, un sofa et un rocking-chair étaient situés côte-à côte au fond de la pièce. Un peu de confort était toujours appréciable.

Tomohiro Shikai  alla s'installer sur le lit et laissa le visiteur transporter l'unique chaise pour se poser face à lui. Il n'avait pas l'air à l'aise ici et le jeune sorcier comprenait tout à fait le sentiment qu'il pouvait éprouver, tant qu'il n'allait pas jusqu'à  en faire un scandale. Heureusement il ne dit rien à propos de cela et préféra continuer la conversation:

- En réalité, pacte n'est pas un mot approprié. Disons plutot accord. Le sang n'est pas necessaire, je garde le papier juste pour la preuve que tout le monde est d'accord et de toute manière je suis incapable de récuperer une arme et je ne sais pas ce que je ferais de quelque chose d'important pour toi. Non ce qu'il me faut c'est... Un echange d'equivalence. Je suis l'un des seuls a le faire, non seulement parce que j'aime les légendes, mais en plus parce que les autres n'en ont rien a faire d'aider.

L'alchimiste hocha la tête, satisfait mais toujours un peu méfiant comme à son habitude; le voyageur ne l'avait pas contredit à propos des démons et le fait qu'il demandait un accord pour un voyage en Enfer lui laissait de maigres suspicions sur son origine.
Après ce n'étaient que de vagues hypothèses, mais celles-ci devinrent plus plausibles quand le rouquin lui tendit un vieux parchemin et posa une plume accompagné d'un encrier sur son lit. Comme ce qu'on disait dans les vieilles croyances, c'était un accord couché sur papier qu'il fallait pour découvrir le monde infernal. Le jeune homme un brin paranoïaque se mit alors à lire minutieusement le papier quand le supposé démon reprit:

- Désolé je n'ai pas de crayon sur moi. Ce sont les clauses du contrat, je te laisse le temps de lire, mais il n'y a pas grand chose, vraiment c'est une formalité. Tu signes et je t'emmenes, mais tu ne risques pas de voir grand chose d’intéressant la bas, la plupart des morts ayant eu une vie des plus normales sont rapidement réincarnes. De plus la dernière fois ils avaient décidé de les laisser croupir dans des cages pour qu'ils ruminent un peu leur existence, et finalement il y a avait assez peu de torture. Quoique je ne sois pas resté longtemps...

"-Les défunts sont réincarnés ?" demanda le mage sans lever les yeux des dernières lettres couchées sur le papier.

Son masque impassible ne bougeait pas, mais il était affreusement déçu, voire même triste. Il espérait tant retrouver son vieux père Shisui au monde des morts ! Or si celui-ci se trouvait déjà dans un autre corps, quelque part dans cette vaste planète, cela voulait dire que Tomo et lui ne se retrouveraient jamais, qu'il n'y avait plus aucune chance... C'était trop cruel, et le mage eut l'impression de perdre Shisui une seconde fois.

A cette déception s'ajouta celle que, selon les dires du chercheur de magies, l'Enfer serait bien différent de ce à quoi s'attendait l'avide jeune homme. Si c'était aussi inintéressant, à quoi bon avoir couru derrière tous ces rêves de découvrir le monde des morts ?

Mais Tomohiro se ressaisit vite et s'empara de la plume à côté de lui. Quelle importance ? Que ce maudit faux père qui l'avait abandonné et qui était sûrement retourné sur Terre sans l'attendre aille se faire voir ! Et idem pour l'Enfer !
Non, ce qui intéressait le mage de glace, c'était le Paradis. Il était persuadé que Shisui avait dû recevoir une vision de cet endroit mystique pour vouloir y aller sans lui. Le Paradis devait forcément être différent, beaucoup plus digne d'intérêt que les deux autres mondes.
Et surtout, il était certain qu'il existait une connexion entre l'Enfer et la sacrée demeure des anges. C'est ce qu'il voulait; il se servirait de l'Enfer comme tremplin pour accéder à l'autre partie du monde des morts. Tel était son véritable plan.
Peut-être même qu'il n'y avait pas de réincarnation au Paradis, peut-être que son père l'attendait là-bas ! Tomo regretta d'avoir mis son géniteur adoré en doute, et il signa rapidement son bout de papier: T.Shikai sans utiliser d'écriture sophistiquée. Pas de chichis.

Enfin l'impatient remit la plume dans l'encrier et remit le papier au brave homme qui rendait ce voyage possible.

"-Qu'est-ce que tu veux que je te donne pour qu'on parte ?" demanda-t-il avec une pointe d'enthousiasme dans sa voix posée.

_________________
Compagnon d'aventure.
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stanford Marchen
Ou celui qui a bu un verre en trop
avatar

Messages : 54
Date d'inscription : 23/09/2012
Localisation : Monde onirique

Feuille de personnage
Âge : 324 ans
Métier: Mentor, medecin a la retraite
Race: Vous le saurez bien... Tot ou tard

MessageSujet: Re: Je ne demande que la totalité de ton sang. [Pv libre.]   Mer 19 Fév - 20:19

[a vrai dire je joue Rp. J'fais conjuration et illusion aussi. Au fait j'ai pas envie d'imposer ce que j'avais inventé sur les mondes de l'apres morts et le concept ange demon tout ca, donc si ca te va pas, signale le moi en mp et je changerais mais a defaut de faire un truc passe partout pour le moment j continue dans mon delire ^^']

Il lui avait menti par omission au sujet de l'Enfer. La dernière fois qu'il y était allé, les démons étaient sur le pied de guerre et preparaient un assaut. Ils n'avaient plus guere le temps de "s'occuper" des ames damnées. Enfin il ne voulait tout simplement pas y aller au fond de lui il devait le reconnaitre. Surtout pas avec cette personne. Il dut se faire une raison que c'était l'aura du jeune mage noir qui ne l'arrangeait pas. Sa folie s'en déléctait et profitait de l'influence qu'elle offrait pour pousser sur les barrières mentales. Il fit attention a la premiere question du jeune mage a propos des defunts.

- Oui. Enfin pas tous. Apres leur mort en general il restent quelques années dans l'un des deux mondes avant d'etre reincarnés sauf s'ils ont un parfait équilibre d'actions negatives et positives. Au fait, si tu souhaites passer au paradis je te conseilles de te trouver un ange, mais ils sont dur en affaire et ne laisseront sans doute pas paser quelqu'un qui garde des cadavres chez lui ~

Cela dit, il l'ignorait. Il n'avait jamais cherché a voir le paradis. Cela n'était pas pour lui il le savait; il ne pourrait se contenter d'une existance post mortem. il avait besoin de la vie et des ses danger, de ses mysteres et de son gout apre et sanglant. L'autre demanda la contrepartie. Aussitot ces paroles prononcées un sceau commenca a se se graver dans sa chair de jeune humain, au niveau de son épaule laissant des traces brulées en forme de pentacle inversé inscrit das un cercle entouré d'inscriptions runiques. Il pencha legerment sa tête sur le coté, se demandant si cette decision forcée lui conviendrait. Apres tout il avait signé, et vu son état, ce sceau durant jusqu'a sa mort s'estomperait dans quelques années.

- Rien d'autre que le fait que tu obeisses a ce que que je demande de toi ~ Tu ne sera pas un esclave, juste j'aime bien pouvoir faire confiance a certaines personnes. il en va de soi que si tu me plantes un couteau dans le dos tu y passes aussi...

Il fit craquer ses phalanges. Maintenant le portail. Ca n'allait pas être une mince affaire d'autant qu'il voulait éviter au maximum de devoiler ses atouts. Il fit quelques pas dans le couloir de glace puis tourna sa tete vers l'autre.

- Un portail est durable pendant quelques heures et si je fait ca chez toi ca risque de tout corrompre. Alors allons a l'exterieur.

Il n'attendit pas pour sortir. L'air était frais mais au moins il n'y avait pas de vent. Il commenca a tracer au couteau un large cercle dans le sol pour y mettre la symbolique necessaire a un sceau accumulant l'energie. Il retira son bandeau blanc devoilant un second oeil gris pareil au premier mais possedant a la place de la pupille un sceau complexe. Ceci entre autre, lui avait valu sa reputation lorsqu'il officiait encore pour les Enfers bien que desormait il le tienne caché. Il relache de nouveau son aura et concentre dans ses paumes de l'energie sous une forme noire, sombre. Connaissant l'emplacement de la veritable porte il en attire l'energie pour en creer ici une provisoire. Il ferme les yeux, tentant de capter les sources exploitables. Lorqu'il sent avoir accumulé assez d'energie il active le sceau qui produit une sorte de vortex noir vertical. Il soupire.

- Bon ce n'est pas magnifique mais je n'ai pas le temps pour les fioritures. Prends ma main.

_________________
"Le corps guérit des blessures. L'âme en garde les traces. Pour toujours"

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tomohiro Shikai

avatar

Messages : 16
Date d'inscription : 09/02/2014
Age : 20
Localisation : Dans un des tunnels du chemin glacé. Mais lequel ?

Feuille de personnage
Âge : 19 ans
Métier: Vendeur de potions.
Race: Sorcier.

MessageSujet: Re: Je ne demande que la totalité de ton sang. [Pv libre.]   Jeu 20 Fév - 16:09

[Hrp:C'est lequel ton genre de magie préféré ? Et aucun problème, emporte-moi dans ton délire, je te dirais quand ça me gêne vraiment.]

Tomohiro ne comprenait pas vraiment ce qu'il se passait si un défunt avait un karma parfaitement équilibré. Est-ce que cela lui dispensait d'attendre dans un des deux mondes ou est-ce qu'il se passait autre chose ? Aussi, il se demandait ce que le quadragénaire voulait dire par "quelques années" d'attente. Deux, cinq, dix , trente ans ? Il ne le trouvait pas assez clair, mais estimait que poser ce genre de questions leur ferait perdre du temps à tous les deux. Trop de temps. Aussi il se tut.
Quand il posa la seul question digne d'intérêt parmi toutes celles qui se bousculaient dans son esprit, par rapport au "payement" , le sorcier ressentit une douleur cuisante vers son épaule gauche qui lui fit émettre un râle surpris et bestial. Pendant un instant il crut que c'était à cause de ce qu'avait murmuré le rouquin dans le tunnel lors de l'"affrontement" et qu'il lui avait mis le feu. Puis ensuite il eut l'hypothèse qu'une étincelle d'une des torches du mur avait embrasé sa robe de mage noir.
Mais non la douleur était directement dans sa chair et se cantonnait à son épaule, alors quand la douleur devint plus supportable et qu'il pouvait mieux penser, il sut qu'il avait été marqué au fer rouge par celui qui lui apparaissait de plus en plus comme un démon. Satisfait, ce dernier parla:

- Rien d'autre que le fait que tu obeisses a ce que que je demande de toi ~ Tu ne seras pas un esclave, juste j'aime bien pouvoir faire confiance a certaines personnes. il en va de soi que si tu me plantes un couteau dans le dos tu y passes aussi...

Tomo supposa grâce aux paroles de l'homme douteux que ce qui ornait maintenant sa peau l'empêcherait de faire n'importe quoi.
Ce sale... Il s'occuperait de lui une fois libéré, et à sa façon. Une vivisection peut-être... Il n'avait jamais assez de plaisir à entendre les gens hurler de douleur.
Il secoua la tête pour remettre ses idées en place. Ce type était le génie qui lui accorderait son plus grand rêve, il ne fallait pas le tuer ni le contrarier, ou tout serait gâché. Il ne fallait pas éventrer la poule aux oeufs d'or pour comprendre comment elle pouvait pondre ses merveilles mais juste en profiter, et cela même si elle vous brûlait le dos. Et puis, c'était les règles du contrat.
D'ailleurs la "poule" commençait à se détourner de lui, expliquant qu'il fallait être à l'extérieur pour ouvrir le fameux portail. Compréhensif, Tomohiro Shikai fit donc un geste vertical avec son sceptre. L'outil émit un flash bleu et les stalactites bouchant l'entrée éclatèrent en mille morceaux brillants qui se répandirent partout. La voix était libre. Il se dépêcha de rejoindre l'autre homme dans le couloir de glace en boitillant, lui indiquant la direction à suivre pour sortir au cas où il aurait oublié comment il était venu ici.

"-Droite...gauche...gauche, non droite...troisième couloir à partir de la gauche... le plus étroit... celui qui monte bien entendu... on y est presque, suis la lumière..."


Enfin ils étaient dehors. Le sorcier fit craquer ses articulations puis s'installa en tailleur non loin du génie, qui commença sans attendre son rituel.
Il le regarda tracer son sceau, dévoiler son oeil fascinant, et concentrer son énergie, se crispant pour mieux supporter la pression de sa magie relâché.
Ce pouvoir le fit s'inquiéter, puis il jubila intérieurement . Il en voulait un semblable. Il lui fallait cet oeil, il lui fallait cette puissance magique, il lui fallait la possibilité d'accéder au monde des défunts. Il...lui...fallait...tout !
La tension causée par son désir brûlant monta en lui, et il relâcha tout quand le portail tant désiré apparut; il éclata d'un long rire, timide au début, puis s'amplifiant de plus en plus pour se transformer en gros rire de dément, au comble de la joie. Puis il se calma d'un coup quand le démon se retourna vers lui:

- Bon ce n'est pas magnifique mais je n'ai pas le temps pour les fioritures. Prends ma main.

Tomohiro hocha la tête et s’exécuta sans hésitation, avant de répondre:

"-Il est splendide." Il s'avança jusqu'à être en contact avec le trou noir. "Ah, et ne t'inquiète pas, je n'ai pas de couteau."

Il rit de sa propre plaisanterie et s'avança encore avec son allié temporaire dans la porte. L'alchimiste ferma donc les yeux et se laissa porter, un grand sourire aux lèvres, du genre qu'il n'a pas esquissé depuis bien longtemps.





_________________
Compagnon d'aventure.
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stanford Marchen
Ou celui qui a bu un verre en trop
avatar

Messages : 54
Date d'inscription : 23/09/2012
Localisation : Monde onirique

Feuille de personnage
Âge : 324 ans
Métier: Mentor, medecin a la retraite
Race: Vous le saurez bien... Tot ou tard

MessageSujet: Re: Je ne demande que la totalité de ton sang. [Pv libre.]   Ven 21 Fév - 6:02

[Peut être la conjuration. Même si j'aimerais pouvoir me créer une petite armée de morts vivants et que j'y arrive pas x)]

Sans cérémonie il lui prit la main et l'entraina dans ce portail du la noirceur lui léchait la chair comme pour l'attirer de nouveau en son sein. La traversée fut brèves mais éprouvante pour le vieux demi. Humain parmi les démons, démon parmi les humains, il tanguait continuellement entre deux mondes sans qu'un seul n'arrive totalement à la happer, et c'est dans cette frontière maigre qu'il manquait de se perdre chaque fois qu'il avait traversé. Il ne savait pas ou ce portail allait le mener. Il espérait que ce ne soit pas très loin de Pandémonium, hors de la ville et de ses satellites, la nature était très hostile, et son sang mélé ne lui garantissait aucune sécurité. Normalement il n'avait aucun droit d'amener ici un vivant ou un humain mais agissant comme il l'entendait en ces terres, on ne lui en tiendrait pas rigueur. Le portail les cracha sur les flancs d'une colline surplombant une ville de souffre et de flammes.

Il ne manqua pas de reconnaitre les lieux. Shéol, troisième ville satellite était connue pour représenter le plus fidèlement l'idée que les religions humaines avaient des enfers. Insignifiante face à la capitale et s'étendait néamoins a leurs pieds sous plusieurs kilométres comme un immense tapis rouge, retentissant des plaintes des damnes. C'était la ville de la torture et de la corruption. L'une des pires zones de detentions de l'après mort, avec Deabara. Stan espérait qu'ils laissent passer son humain tranquille, mais en doutait. Il aurait préféré lui montrer directement Pandémonium qui avait à ses yeux bien plus d'intéret. La végétation aux alentours de la fille était noircie et dévastée. Celebre pour ses bordels et ses crimes nocturnes dans tout les Enfers, Shéol n'attirait que des personnes peu fréquentables. Le rouquin se tourna vers son jeune partenaire.

- Je te présente Sheol la rouge... Le mieux serait qu'on ne s'y attarde pas. Je ne sais pas ce que tu désirait voir en particulier ici, mais les Enfers sont vastes, ainsi mieux vaut il aller directement droit au but.


Il descendit de la colline sur laquelle pendant quelques épineux rabougris. Il était obligé de passer par cette ville pour rallier plus facilement les autres pôles. Des cinq pôles des Enfers c'est sans doute celui dans lequel l'hybride avait le moins de crédit, mais on l'y connaissait au moins. Enfin les plus anciens le connaissaient. Il vérifia si son partenaire suivait pour l'introduire dans la ville rougeoyante. Les pierres de basalte, gypse et obsidienne y etaient a l'honneur. Uniquement des pierres volcaniques. L'architecture des lieux n'était pas très développée, les bâtiments étant pour la plupart plus fonctionnels qu'autre chose. La passerelle conduisant a la ville enjambait un lac de lave qui faisait la fierté du Duc des lieux. Les gardes à la porte virent rapidement leur jeune humain. Ils étaient gras et leur face rougeaude comprenaient des cornes qui leur procuraient un air peu amène.

- On ne fait pas entrer d'humains vivants...

Stanford eut un sourire terrifiant. Il mit en évidence son oeil gris marqué du sceau devant les gardes. Les gardes eurent un temps de recul.

- Il est mon esclave. Le Conseil m'autorise à avoir mes suivants qu'ils soient humains ou démons. Je vous passe votre impertinence pour cette fois mais la prochaine fois je vous conseille de bien surveiller de votre tête car elle pourrait bien sauter de vos épaules ~

Face à cela ils bredouillèrent quelques rapides excuses et ouvrirent la porte de la ville de feu. Stanford s'y engagea d'un pas rapide. On le dévisageait avec des murmures. N'étant pas sur sa forme de démon, beaucoup doutaient de son identitée, mais la vue de son oeil droit les empéchaient de s'approcher de trop près.

- Tu m excusera de t'avoir traité d'esclave mais c'était le seul moyen pour passer. Sans ça même moi j aurais du faire usage de force pour rentrer...


_________________
"Le corps guérit des blessures. L'âme en garde les traces. Pour toujours"

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tomohiro Shikai

avatar

Messages : 16
Date d'inscription : 09/02/2014
Age : 20
Localisation : Dans un des tunnels du chemin glacé. Mais lequel ?

Feuille de personnage
Âge : 19 ans
Métier: Vendeur de potions.
Race: Sorcier.

MessageSujet: Re: Je ne demande que la totalité de ton sang. [Pv libre.]   Dim 23 Fév - 16:46

[HRP: Et oui c'est deux invocations max, sauf si tu es béni par la pierre du Rituel. Mais j'aime beaucoup la conjuration aussi, surtout pour les armes liées !]

Quand il ouvrit les yeux, le jeune sorcier se trouvait au Paradis. Non en vérité il était dans un endroit complétement à l'opposé du lieu sacré, mais ça c'était selon l'avis des autres. Tomohiro, lui, ne voyait que ses rêves prendre réalité quand il regardait en contrebas de la colline sur laquelle lui et le voyageur se trouvaient. Une odeur de soufre et de charbon, des cris déchirants qui retentissaient, des flammes de partout et de la noirceur omniprésente également. Cette vision serait horrifiante pour n'importe qui d'autre mais elle s'avéra étrangement délicieuse aux yeux du mage noir. Il voyait l'après-mort, il trouvait ce qu'il cherchait finalement !

- Je te présente Sheol la rouge... Le mieux serait qu'on ne s'y attarde pas. Je ne sais pas ce que tu désirait voir en particulier ici, mais les Enfers sont vastes, ainsi mieux vaut il aller directement droit au but.

Tomo n'attendit pas plus pour dévaler la colline, parti juste après son guide. Et lorsqu'il arriva en bas il examina un peu les lieux. La terre rouge était noircie par endroits et la maigre végétation était desséchée. Il faisait trop chaud ici pour l'habitué du glacier, alors il dressa son bâton et émit avec celui-ci un vent glacial qui l'enveloppa comme une veste recouvre un frileux. Il se sentit beaucoup mieux.
Il tourna ensuite en rond pour dénicher des échantillons à ramener sans se soucier de celui qui l'attendait. Arrivé au niveau de ce qui aurait pu être un joli arbuste, il écrasa une de ses branches dans sa paume pour en mettre les morceaux brûlés dans une des nombreuses poches de sa robe, il se pencha ensuite pour regarder le sol afin de déterminer où il pourrait creuser sans se brûler. Mais ce n'était pas nécessaire, il finit par repérer une pierre volcanique qu'il couvrit de givre avec le bout de son sceptre, afin d'éviter tout incident. La roche rejoignit les morceaux de la plante.

Quand il chercha le guide des yeux, celui-ci était sur la passerelle menant à la ville, où Tomo s'empressa de le rejoindre. A plusieurs mètres en dessous d'eux s'étendait un lac de magma qui aurait tôt fait de supprimer l'existence de tout ceux qui perdraient l'équilibre. Il eut des sueurs froides à cette pensée.
Puis ce fut des gouttes de transpiration normales qui coula le long de son cou. En effet le mage de glace avait dû disperser son vent froid quand il s'aperçut que deux gardes les attendaient devant les portes de la ville. Ils n'avaient pas l'air commodes, alors autant éviter de leur donner un rhume. avec sa brise du Pôle Nord.
Dommage, un des gardes frissonna violemment quand une partie de ladite bourrasque l'effleura, ce qui eut pour effet de faire rétrécir ses yeux noirs au milieu de son visage de braise. Raté pour la diplomatie. Ce fut d'ailleurs lui qui refusa qu'il avance davantage quand lui et le quadragénaire arrivèrent à leur hauteur. Tomohiro avait déjà commencé à faire demi-tour sans protesté quand son compagnon intervint :

- Il est mon esclave. Le Conseil m'autorise à avoir mes suivants qu'ils soient humains ou démons. Je vous passe votre impertinence pour cette fois mais la prochaine fois je vous conseille de bien surveiller de votre tête car elle pourrait bien sauter de vos épaules ~

Pas mal, mais le fait que l' "esclave" avait encore son sceptre paraissait suspect. Alors quand il se retourna, il s'était constitué une mimique qu'il avait eu beaucoup l'occasion de voir chez ses sujets d'expérience, juste au moment où il les poignardait sur sa table de travail. Une expression désespérée mais calme, comme si toute leur crainte venait de se dissiper. C'était le visage de celui qui ne voulait plus lutter et qui acceptait n'importe quoi, le visage typique de l'esclave qui était tellement incapable de se rebeller que son maître lui laissait son arme.
Cela n'était peut-être pas nécessaire finalement car l'expression, le sourire, la voix, la menace mais surtout l'oeil étrange du démon avaient déjà totalement persuadé les gardiens de l'entrée. Bien joué.

Ils étaient dans la ville brûlée et brûlante. Et bien que tout les "civils" les regardaient avec insistance, personne ne venait les enquiquiner. Tomohiro Shikai avait repris son masque de marbre mais il était ravi, extrêmement ravi. Que l'homme aux cheveux de feu soit béni ! Et cette pensée, venant d'un sorcier noir qui s'est détourné du bon Dieu depuis longtemps, cela voulait dire quelque chose !


- Tu m excusera de t'avoir traité d'esclave mais c'était le seul moyen pour passer. Sans ça même moi j aurais du faire usage de force pour rentrer...

Il répondit immédiatement, tout en se recouvrant de nouveau avec son vent polaire sans se soucier des regards offusqués des passants:

"-Aucun problème, il n'y avait pas trente-six solutions pour passer tranquillement. Et puis je le suis un peu devenu avec ce que tu m'as gravé dans le dos, c'est un autre sceau que je porte n'est-ce pas ?"

Il enchaîna rapidement pour poser une question autrement plus importante:

"-Comment te nommes-tu, toi que tous ces démons respectent ?"

_________________
Compagnon d'aventure.
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stanford Marchen
Ou celui qui a bu un verre en trop
avatar

Messages : 54
Date d'inscription : 23/09/2012
Localisation : Monde onirique

Feuille de personnage
Âge : 324 ans
Métier: Mentor, medecin a la retraite
Race: Vous le saurez bien... Tot ou tard

MessageSujet: Re: Je ne demande que la totalité de ton sang. [Pv libre.]   Lun 24 Fév - 15:10

[Je n en suis pas encore a la...J ai delaisse la quete principale au profit de fortdhiver]

Depuis qu'il etait arrive en ville il sentait que l'autre s amusait vraiment. En dehors d un petit vent frais sa magie etait au repos et cet etat rassurait le roux. Sheol etalait sous leurs yeux son abondance de cabarets et de motels, plus dangereux que les pires coupes gorges du monde des humain. C'etait une ville a l'image de son boss, flamboyante en apparence, mortelle si on prend la peine de creuser. L'affirmation du jeune mage fut acceuillie d'un haussement d'epaules par le demi demon.

- A toi de voir si tu te sens mon esclave. Le sceau est la juste pour m'assurer que tu ne pourras pas me nuire. Tu n'es plus libre de te dresser contre moi.

La question qui suivit lui demanda quelque peut de reflexion. Des noms il en avait eu enormement au cours du temps. Mais celui qu'il portait usuellement aux Enfers risquerait de donner a son acolyte une fausse image de lui.

- Mon nom... Celui que mes parents m ont donne est Stanford Marchen. Mais ici l'on me nomme Satan. Il est bien sur que je ne suis pas le legendaire pere des démons. Sauf qu'etant l'un des 7 capitaux, les demons pensaient qu il pourrait se reincarner et c est en moi qu'ils ont vu sa reicarnation. C est comme un titre en.quelque sorte. 6 autres demons se sont vu attribuer des noms de celebres patriarches de notre societe. Tous lies a l'un des peches capitaux...

Les "gens" revenaient tous petit a petit chez eux. Ils continuerent a marcher lorsqu un cortege se presenta sur leur chemin. Un carosse tire par des sortes de chevaux noirs a six pattes portant une carapace de chitine avanca pour s arrater devant eux. Il etait escorte par des succubes en armure legeres aux formes abondantes. Un homme magnifique, au visage androgyne en sortit accompagne par quelques demonettes. Il avait un corps parfait et seduisant, bien que son aura soit noire et sale.

- Alors ca fait longtemps que tu n'es pas venu chez moi Sat' . Que me vaux ta visite de si bon matin ? Et c est qui ce jeune homme avec son baton ? Ton nouvel esclave sexuel ? Je ne savais pas que tu etais gay fufufu ~

Stanford soupira et jeta un regard du cote du jeune mage noir.

- Non je joue juste les guide touristiques. Il est sous ma protection, tu ne l'integreras pas a ton harem. Et je ne suis pas gay, merci. T'as pas change en toutes ces decennies Asmodee. Toujours aussi pervers...

Leur interlocuteur ricana. Il s approcha de Tomohiro curieux et lui pris la tete comme pour estimer la marchandise.

_________________
"Le corps guérit des blessures. L'âme en garde les traces. Pour toujours"

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tomohiro Shikai

avatar

Messages : 16
Date d'inscription : 09/02/2014
Age : 20
Localisation : Dans un des tunnels du chemin glacé. Mais lequel ?

Feuille de personnage
Âge : 19 ans
Métier: Vendeur de potions.
Race: Sorcier.

MessageSujet: Re: Je ne demande que la totalité de ton sang. [Pv libre.]   Mar 25 Fév - 16:36

[Hrp: Désolé pour le roman que je t'ai fait, et préviens-moi si la tournure des choses ne te convient pas ^^'.]

Il ne savait plus où donner de la tête. Tomohiro ne cessait de regarder autour de lui pendant qu'il parlait. Déjà qu'il n'avait pu se balader en ville qu'une poignée de fois quand il était jeune et donc qu'il n'y était pas très habitué, que dire concernant une ville de l'Enfer ? Il y avait des tas de casinos, de clubs, de restaurants et de fast-foods un peu partout autour de lui, tous avec des pancartes brillantes de mille feux, qui l'éblouissaient et lui faisaient se frotter les yeux sans arrêt. Tous ces bâtiments étaient séparées l'un de l'autre par de minces ruelles, aussi obscures que les devantures  étaient scintillantes, à tel point que le mage ne pouvait rien distinguer à l'intérieur. Mais cette ville était magnifique, sinistre mais magnifique.
Dans sa rêverie, il faillit perdre son guide, et il l'aurait fait s'il ne l'avait pas réveillé en répondant à sa précédente question:

- A toi de voir si tu te sens mon esclave. Le sceau est la juste pour m'assurer que tu ne pourras pas me nuire. Tu n'es plus libre de te dresser contre moi.

Le jeune sorcier se demanda ce qu'il se passerait si jamais il tentait de blesser son collaborateur. Sûrement rien d'assez bon pour essayer, même s'il était très curieux à propos de ceci. Alors il abandonna l'idée.
Au moins maintenant il était bien sûr que  c'était un sceau qui a été gravé dans sa peau. Alors la curiosité se succéda par un vague sentiment de rage dans son esprit; il ne supportait pas l'idée d'avoir un "traité de non-agression" sur l'épaule, d'autant qu'il ne savait pas vraiment quand ce truc allait partir.
Il pensait à poser la question quand le rouquin répondit à une de ses interrogations beaucoup plus importante:

- Mon nom... Celui que mes parents m'ont donne est Stanford Marchen. Mais ici l'on me nomme Satan. Il est bien sur que je ne suis pas le legendaire pere des démons. Sauf qu'etant l'un des 7 capitaux, les demons pensaient qu il pourrait se reincarner et c est en moi qu'ils ont vu sa reicarnation. C est comme un titre en.quelque sorte. 6 autres demons se sont vu attribuer des noms de celebres patriarches de notre societe. Tous lies a l'un des peches capitaux...

Le mage des arcanes émit un bref "-Hm hm..." comme réponse pendant qu'il assimilait et exploitait toutes ces informations.
Il se demanda tout d'abord si ces titres étaient simplement des surnoms ou vraiment les dénominatifs des démons choisis. Si c'était la deuxième solution, alors cela voudrait dire que les parents de "Satan" ont refusé que leur fils porte un prénom aussi honorifique que celui du Maître de l'Enfer en le prénommant "Stanford Marchen". Dans ce cas ce seraient soit des rebelles, soit...soit ce ne seraient pas des démons.
Hypothèses fragiles, mais ce serait peut-être des explications au fait que le démon garde son apparence humaine alors qu'il est entouré de créatures infernale au teint de peau vermeil et à la tête cornue. A condition de voir quelle possibilité est vraie.
Il analysa le reste de la phrase. Sept démons pour sept péchés. Satan est le premier des Grands Démons. Aussi le péché d'orgueil est considéré comme le péché originel. Oui Tomo voyait bien Stan comme le représentant de ce vice. Cela voulait non seulement dire que cet "homme" était le leader de tous ces démons, ce qui était déjà intéressant en soi, mais qu'en plus, il y avait une hiérarchie structuré dans ce monde.
Puis un doute le prit: Ce n'est pas Belzébuth le roi des Enfers au lieu de Satan ?

"-Mince. Si Satan n'est pas au premier rang mais au deuxième, alors son péché pourrait être... ce serait...hm..."
réfléchit-il en marmonnant sans même s'en rendre compte.

Tomo avait arrêté de regarder autour de lui et fixait son regard uniquement sur son guide qui marchait devant lui, et cela durant toute sa réflexion. Mais sa concentration fut perturbé par une grosse masse qui entrait dans son champ de vision, puis par un choc qui s'ensuivit la seconde juste après.

Quelques instants pour se remettre les idées en place, et il constata qu'il venait de percuter une jeune démone, qui soit dit en passant possédait un physique superbe, dont les courbes étaient bien mises en relief avec sa tenue assez... sulfureuse. Par contre son expression n'était pas aussi agréable que le reste. Elle n'avait pas dû aimer le contact avec le manteau de vent du jeune homme.


"Pardon." articula-t-il rapidement, les joues légèrement empourprées.

La jeune femme se radoucit, et Tomo, étrangement gêné, se mit à observer la chose à sa droite. Il s'agissait d'un carrosse tracté par d'étranges chevaux, escorté par d'autres diablesses similaires à celle qu'il venait de heurter. Un homme en sortit, assez efféminé mais tout de même assez gâté par la nature, en compagnie d'autres jeunes femmes. Pendant un instant le mage de glace l'envia; être aussi bien entouré était une chance extraordinaire que peu pouvaient savourer, et cela devait vraiment être sympathique, et encore le mot est faible.
L'inconnu s'adressa tout de suite à Stan et ils eurent un assez court dialogue dont Tomohiro Shikai ne releva que ce qui l'intéressa, ignorant tout ce qui s'est dit à propos de lui.
Ils se connaissent.  L'autre homme se prénomme Asmodée et il s'agit à tous les coups du démon de la luxure vu ses propos et sa compagnie, ce qui fit abandonner au sorcier toutes ses théories concernant le nom du démon roux à l'apparence humaine. Mais ce qui était vraiment digne d'intérêt, c'était ce bout de phrase: "...quelques décennies..". C'était un sacré bout de temps, mais il en parlaient comme si ce n'étaient que deux ou trois ans. L'esprit de l'avide jeune homme s'emballa. A moins que le temps s'écoule de façon différente en Enfer, ces  créatures devaient forcément jouir d'une longévité surprenante. Quand l'apparent quadragénaire disait qu'il n'était pas un Immortel, il n'avait pas dit qu'il vivait plus longtemps que le commun des mortels. Idée à creuser.

Que... ? Le dénommé Asmodée était en train de caresser son visage et de l'inspecter sous tous les angles. Tomo ne réagit pas tout de suite, surpris et choqué par ces familiarités. Non... Non là, juste non. Il voulait bien jouer le gentil pour éviter les ennuis, mais personne n'avait le droit de s'autoriser ce genre de contact sans son avis, fut-il Belzebuth lui-même !
Il dégagea le bras du démon de la luxure d'un violent coup de sceptre et rendit le souffle glacial de son vent protecteur brusquement et beaucoup plus mordant pour le faire reculer, des éclairs furieux dans le regard. S'il y avait bien quelque chose qui pouvait faire tomber son masque impassible, c'était ce genre de gars.

"-Tu as entendu ton pote, non ? Je ne suis pas vraiment le genre à traîner dans un de tes harems rempli de p... d'esclaves pour tes immondes désirs charnels. Dégage, diablotin !"

La garde qu'il avait bousculé quelques instants plus tôt sortit son épée de son fourreau à ces paroles, outrée par l'insulte . Elle contourna son maître pour se placer à sa droite, puis se jeta sur le jeune mage pour l'éradiquer immédiatement et prouver sa dévotion pour le diable, mais la colère rendait son attaque prévisible.
Une attaque verticale, de haut en bas.
Le sorcier leva son arme au dessus de sa tête, tenue à deux mains, bloqua puis repoussa la lame de la succube vers sa droite à lui.
Elle avait abîmé son précieux outil, elle devra donc subir la pire des punitions possibles.

Il leva vivement le bout de celui-ci à hauteur du visage de l'ennemie et il émit un flash bleutée qui dura environ deux secondes. Un sort d'illusion.
La jeune femme demeura paralysée pendant de longues secondes, le regard vide. Puis, lentement, elle se tourna vers son maître Asmodée. C'est alors qu'elle vit à la place de celui-ci un de ses pires ennemis, personnage projeté par la magie qui s'était installée momentanément dans son cerveau.
Elle poussa donc un cri guerrier, le regard haineux, et attaqua son propre maître exactement comme elle avait agressé le mage noir, sans même réfléchir au pourquoi du comment.
Tomohiro jubila intérieurement. Quel spectacle amusant. Comment vont-ils réagir, ceux et celles autour ?

_________________
Compagnon d'aventure.
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stanford Marchen
Ou celui qui a bu un verre en trop
avatar

Messages : 54
Date d'inscription : 23/09/2012
Localisation : Monde onirique

Feuille de personnage
Âge : 324 ans
Métier: Mentor, medecin a la retraite
Race: Vous le saurez bien... Tot ou tard

MessageSujet: Re: Je ne demande que la totalité de ton sang. [Pv libre.]   Mer 26 Fév - 4:12

[parfait pour moi cela prouve que tu es motive ! Tu veux les noms des demons associes aux peches capitaux et auxquels ils correspondent ou je te laisses la surprise ?]

Il voyait que son jeune pactisan attirait beaucoups Asmodée. Si le Duc de la Luxure y prenait autant d'interet ce n'etait pas par simple fascination perverse. Avant d'etre des vices, chacun d'entre eux etaient des etres d'exeptions, reputes pour leur talent. Choisis parmis tous, chacun avait bien plus de pouvoir et d'intelligence qu'ils n'osaient bien en montrer. Lui avait eprouve une pointe de curiosite envers le jeune homme mais la reaction de son confrere confirmait son aprehension. Il avait un tres bon potentiel exploitable. Si il devenait un demon il serait parfait. Contrairement aux autres peches, Satan n'accumulait pas une grande armee mais se liait par le biais de ses "pactes" a quelques individus sur lequels il saurait pouvoir devellopper des aptitudes.

Puis, tout alla tres vite. Tomohiro se degagea d'Asmodee ce qui declencha une reaction chez l'une de ses succubes. La vaillante fut rapidement desarmée, puis retourna vers son maitre avec une hargne non deguisée. Le démon ne leva même pas le petit doigt face a la l'attaque de sa "garde du corps" il ne rigola pas non plus. Ses yeux d'amethyste, un violet tranchant sondaient le jeune mage noir et avant que la demone n ai pu porter un coup elle s'etala aux pieds de son maitre. Un rose noire avait pousse au niveau de son coeur et ses racines apparaissaient sous la peau de la creature se gorgeant de son sang et de sa vie. Asmodee ne jeta même pas un regard a la creature a ses pieds. Puis il reporta son attention sur son alter ego qui n'avait pas bouge non plus que ce soit pour aider l'un ou l'autre. Manger ou etre mange, telle est la loi des Enfers. Telle est la loi qui regit le chaos et lui donne un semblant d ordre. Telle est la loi de Sheol, cité de la Luxure.

- Ce qui passe aux Enfers vivant ou mort appartient aux Enfers. Chatie moi cet insolent ou je rapporterais ton acte aux hautes instances. Et il sera emprisonne, preuve de ton incompetence.

Une lueur s'alluma dans le regard du rouquin. Une lueur annonciatrice de violence. Pas encore assez intense pour alimenter le feu du conflit mais assez pour sentir la fureur poindre. Fureur qui etait dressee maitrisee et mortelle comme une arme, infusee dans chacun des mots qu'il adressa au luxureux.

- Mon incompetence ? Qui a reunifie les Enfers sous une unique banniere ? Qui a conquit des terres dans le monde des humains ? Qui a pris la tete des hordes face aux Archanges ? Pas toi, petit couard... Toi tu te terres ici parce qu'en realite tu trembles que le Conseil ne te destitue a cause des renegats que tu acceuilles en tes murs.

Il avanca menacant, crachant ses paroles comme des insultes.

- Tout cet argent gache pour tes petits plaisirs de pervers ce n est pas de l'incompetence peut etre ? Cet humain est sous ma protection tu n as aucun droit de poser tes sales pates sur lui. Si il decide d'appartenir aux enfers et de devenir un démon libre a lui. Mais il est dans mes droits de garder un suivant humain ! Meme ici. Si tu as des problemes, nous pouvons regler cela ici, mais tu risques de te ridiculiser devant tes precieuses demoiselles.

Asmodee deglutit faiblement et afficha un grand sourire devoilant des crocs aceres puis gloussa. Ses demonettes se reserrerent autour de lui. Il caressa leur corps affriolant pour les detendre du bout de ses ongles pointus, tracant des entailles ensanglantees.

- Je ne peux pas me battre ici au risque de detruire ma chere ville tu le sais bien. Je me demandais si c'etait vraiment toi lorsque tu es arrive mais finalement a force de cotoyer les humains tu finis par leur ressembler de l exterieur. Et si on creuse un peu le vrai Satan pointe le bout des ses cornes, c est exitant !

Il lui tapota la tete famillierement. Contrairement a ce a quoi on pourrait s attendre, Satan n'avait pas une stature imposante, du haut de ses 1m73. On.ne devinnait rien de sa musculature sous ses vetements amples mais sa maigre carrure suggerait un corps aussi emacie que son visage. Il arreta bien vite ce geste car sa main commencait a se disloquer et tomba mollement, inutile. Puis elle se regenera avec une incroyable rapidite. Le regard assymetrique du rouquin etait sans appel, un nouveau geste de ce genre et la main ne serait pas la seule partie de la Luxure qui souffrirait.

[color=darkgreen]- Tomohiro, je te suggeres de quitter Sheol pour le moment. Nous pourrions revenir plus tard mais j'ai peur de ne pas pouvoir garder mon calme avec ce vieux pervers dans les parages. [color]

Il attendit qu'il se decide. Les succubes semblaient le regarder d'un air haineux mais Asmodee avait toujours son sourire agacant et ne semblait pas vouloir bouger.

_________________
"Le corps guérit des blessures. L'âme en garde les traces. Pour toujours"

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tomohiro Shikai

avatar

Messages : 16
Date d'inscription : 09/02/2014
Age : 20
Localisation : Dans un des tunnels du chemin glacé. Mais lequel ?

Feuille de personnage
Âge : 19 ans
Métier: Vendeur de potions.
Race: Sorcier.

MessageSujet: Re: Je ne demande que la totalité de ton sang. [Pv libre.]   Mer 26 Fév - 9:47

[Hrp: J'adore les surprises.]

Aucune réaction lors du revirement de la succube. Peut-être que tout le monde avait été paralysé par la surprise, pour être aussi immobile, car la seule qui bougeait à ce moment précis était justement la femme manipulée par le jeune illusionniste.  
Puis quelques instants plus tard, il n'y avait vraiment plus personne en mouvement.
La diablesse était tombée sur le ventre avec un petit gémissement plaintif, et ne bougeait plus. Sûrement morte, pour une raison que Tomohiro ignorait. La seule chose qu'il savait, c'est que ce démon Asmodée n'y était pas pour rien. Restait à savoir comment il avait fait pour exécuter sa servante sans même bouger ni même lui adresser un regard. Et aussi, pourquoi a-t-il préféré éliminer celle-ci plutôt que le manipulateur qui l'a fait changer de cible ? ...Peu importe, il conclut ce casse-tête inutile avec la supposition que c'était un réflexe justifié.
L'efféminé, sans exprimer une quelconque émotion, ordonna à Stan de punir son compagnon, sans quoi il aurait des problèmes les "hautes instances" et que le mage finirait à l'ombre. Tomo déglutit, partagé entre la crainte que son séjour se termine aussi tôt et l'intérêt de voir qu'il y avait une sorte de puissance politique au-dessus de ces deux démons. Les représentants des sept péchés ne sont pas les dirigeants de l'Enfer alors.
Quoi qu'il en soit l'interpellé répondit du tac au tac, hargneux:

- Mon incompetence ? Qui a reunifie les Enfers sous une unique banniere ? Qui a conquit des terres dans le monde des humains ? Qui a pris la tete des hordes face aux Archanges ? Pas toi, petit couard... Toi tu te terres ici parce qu'en realite tu trembles que le Conseil ne te destitue a cause des renegats que tu acceuilles en tes murs.

Le mage des glaces écoutait attentivement sans rien émettre. Son cerveau commençait à s'échauffer en raison de toutes les paroles qu'il s'efforçait d'analyser et de retenir. Il lui fallait un carnet et un stylo pour tout noter, ou n'importe quoi pour écrire. C'est pourquoi il commença à s'agiter en regardant tout autour de lui, sans toutefois perdre une miette de la réplique suivante de Satan.

- Tout cet argent gache pour tes petits plaisirs de pervers ce n est pas de l'incompetence peut etre ? Cet humain est sous ma protection tu n as aucun droit de poser tes sales pates sur lui. Si il decide d'appartenir aux enfers et de devenir un démon libre a lui. Mais il est dans mes droits de garder un suivant humain ! Meme ici. Si tu as des problemes, nous pouvons regler cela ici, mais tu risques de te ridiculiser devant tes precieuses demoiselles.

La tension montait. Tomo savait qu'il valait mieux s'éloigner, et il le fit un peu, mais son principal objectif était de dénicher quelque chose pour écrire. Concernant le support, il était prêt à écrire sur son propre corps pour pouvoir être sûr de mémoriser toutes les informations qui affluaient dans son esprit.
Puis un gloussement attira son attention sur la situation de bataille imminente entre les deux pécheurs démoniaques.
Asmodée avait en partie abandonné son aspect humain, à en juger par les crocs qu'il exhibait, et caressait ses jeunes suivantes avec une douceur contrastée avec l'excitation frénétique marquée sur son visage.  Le mage spectateur plissa les yeux; non il ne les caressait pas, il les entaillaient avec ses ongles, ou bien ses griffes de démon. En tout cas, son apparence présente et ce qu'il dit répondaient à une des nombreuses questions du sorcier curieux: Les démons peuvent prendre apparence humaine à volonté, mais il faut pour pour cela qu'ils aient côtoyé des êtres humains.
Même pas besoin de demander pour savoir.

Il regarda le reste de la scène du coin de l'oeil pendant qu'il reprit sa recherche en se demandant quel magasin dans cette ville pourrait résoudre son problème de prise de notes, quand l'événement prit une tournure inattendue.
Le pervers avait osé tapoter la tête de Stan comme s'il avait en face de lui un simple chiot, et sa main retomba aussitôt, paralysée pendant un certain temps.
Tomohiro approuva de la tête avec un sourire en coin. Il pouvait comprendre que certaines personnes avaient le besoin constant de toucher leur interlocuteur , mais ce type... le moindre de ces gestes était arrogant et insultant pour la personne qui les subissait. Que cela lui apprenne à garder ses mains sales dans ses poches.
Aussi, voir ces doigts devenir inertes aussi rapidement le renvoya au tout récent souvenir de ce que Stan lui avait infligé à la main droite pour l'immobiliser, dans le glacier. Avec du recul, cette impression de déjà-vu l'amusa beaucoup.
Puis il redevint plus sérieux quand son guide l'interpella:

- Tomohiro, je te suggeres de quitter Sheol pour le moment. Nous pourrions revenir plus tard mais j'ai peur de ne pas pouvoir garder mon calme avec ce vieux pervers dans les parages.

Le sorcier ne dit rien, il parcourra du regard les personnes présentes autour de lui comme s'il venait seulement de les rencontrer, puis il le posa sur le cadavre de celle qu'il avait indirectement tué.

"-Juste un instant"
répondit-il enfin.

A défaut de ne pas avoir de calepin, il ramènerait encore plus d'échantillons de l'Enfer pour pouvoir tout comprendre. Il s'agenouilla près du corps, les yeux brillants d'intérêt, et commença à le palper, à le presser, à le caresser. Son regard était avide, mais c'était une avidité scientifique, et non pas juste un désir charnel qui le poussait à réaliser cet acte.  Il se pencha un peu plus, et susurra à l'oreille de la morte, comme si elle avait pu l'entendre:

"-Ne t'inquiète pas, tu n'es pas morte pour rien, tu vas beaucoup, beaucoup me servir."

Il la tourna sur le dos, et remarqua alors la rose noire qui ornait sa poitrine. C'était nouveau ça. Il effleura ses pétales, et ses doigts se tachèrent alors d'un peu de sang. C'était donc cela le pouvoir du luxurieux diable. Cette sorte de plante avait pompé tout le sang de la victime, et elle en accumulait tellement que le liquide ressortait à certains endroits du végétal, qui en était maintenant recouvert.
Ni une ni deux, il s'empara de l'épée du macchabée, lame noire assez finement réalisé avec un matériau à première vue inconnu, puis trancha la rose juste au niveau des racines, ce qui lui fit perdre la majeure partie de sa quantité d'hémoglobine. Pas tout heureusement.
La plante devenue inoffensive rejoignit la roche volcanique dans sa poche.
Il poussa un soupir satisfait: il avait le sang d'une succube et un exemple de magie démoniaque. Il lui manquait toutefois l'essentiel: cette créature devait sûrement avoir une longévité impressionnante comme ses semblables, et pour percer ce mystère le chercheur avait besoin de deux choses: son coeur et sa peau, rien que cela.
Pour l'organe, c'était impossible; il ne pouvait pas disséquer un cadavre en pleine rue sous tous ces regards, surtout que de dangereux personnages se tenaient face à lui et qu'ils ne contiendraient sûrement pas longtemps leur colère durant l'opération qui ,elle, serait presque interminable, surtout avec une épée comme outil de dissection. Il se contenterait donc d'un peu de tissu corporel, et il savait comment il allait le prélever.
L'arme se dressa une seconde fois, et elle coupa la main droite du sujet dans un bruit glauque couvert par les protestations appuyées des autres succubes. C'est seulement à ce moment que Tomohiro consentit à s'en aller, après avoir fourré le membre coupé dans une autre de ses poches et en pris l'épée sanglante qui avait réalisé ce forfait. Il tourna le dos aux autres démons et rejoignit Stanford.

"-J'ai terminé" annonça-t-il avec un ton posé.

Ils s'éloignèrent et quittèrent la ville dénommée Schéol, où tout évoquait les flammes, et la noirceur de ceux qui habitaient dans cette ville sinistre. Une ville bien représentative de l'Enfer, monde où étaient contenus tous les vices que pouvait imaginer un esprit d'homme malade.

"-Tu n'as pas un bloc-notes, par hasard ?" demanda le magicien quand ils passèrent la grande porte.

_________________
Compagnon d'aventure.
Spoiler:
 


Dernière édition par Tomohiro Shikai le Mer 26 Fév - 16:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stanford Marchen
Ou celui qui a bu un verre en trop
avatar

Messages : 54
Date d'inscription : 23/09/2012
Localisation : Monde onirique

Feuille de personnage
Âge : 324 ans
Métier: Mentor, medecin a la retraite
Race: Vous le saurez bien... Tot ou tard

MessageSujet: Re: Je ne demande que la totalité de ton sang. [Pv libre.]   Mer 26 Fév - 15:25

Il observa son petit manege avec un sourire reflechissant toujours a lendroit ou il pourrait ensuite l emmener. Tout bien reflechit, pourquoi ne pas lui montrer les 4 autres poles ? Apres tout la partie sauvage des Enfers etait tellement desolée qu'un humain ne pourrait y trouver son compte. Il se demanda juste si il pourrait emporter le produit de sa petite dissection ou si garder cela en sa possession lui nuirait. Il savait neamoins que plus le jeune humain passait de temps aux Enfers, plus il finirait par se transformer en demon. Stanford en viellissant avait de plus en plus de compassion pour ceux du monde des vivants. Il voyait que le mage etait plein d'interrogations mais n etant pas medium il ne pouvait repondre aux questions informulees. Le rouquin decida d'attendre que l'autre se manifeste pour expliquer des choses. Il sortirent de la ville du vice sans un regard en arriere. Lorsque l'autre lui demanda de quoi noter il chercha dans sa sacoche et sortit son propre calepin couvert de ses prises de notes a l ecriture irreguliere. Il lui tendit une plume et de l encre qu il denicha au fin fond de son bazard et un long bout de parchemin roule.

- Desole je n ai pas mieux... Au fait je pense qu'il n'est pas recommande que tu ramenes trop de choses d'ici chez toi. Aucun humain ne doit sortir vivant des Enfers a la base, mais si tu te fais discret on peut aisement deroger a cette regle. Sauf que cette fleur degage tellement d'energie qu'un demon la repererait a des lieues a la ronde tu vois ce que je veux dire...

Au sortir de la ville ils se retrouverent rapidement sur une route empruntee par de nombreuses personnes souvent montees sur d etranges creatures ou volant un peu au dessus. Regardant le ciel il se dit qu il aurait ete plus agreable et rapide de passer par la voie des airs mais n'osant pas se devoiler au jeune homme il avisa deux gardes pour requisitionner leurs montures afin d'aller plus vite jusqu'a la prochaine cite, un endroit qu'il appreciait car y ayant de bonnes conaissances et que Tomohiro ne manquerait pas d apprecier egalement. Il monta sur l'espece de cheval et attendit que l'autre fasse de meme pour continuer :


- La prochaine cité c'est Koening. Le maitre de cette cité est bien plus respectable qu'Asmodée, et son originalite reside dans le fait que les quartiers de detention sont integres au sein meme de la ville... Ce ne devrais plus etre tres loin, encore une quinzaine de minutes et nous devrions la voir.


Un quart d'heure plus tard, il arrivent en vue d'un grand batiment en forme de dome avec une architecture digne de l'etoile noire. Le batiment, de pur onyx etait parcouru par des reseaux d energie bleutee lui donnant un style futuriste. Les portes s'ouvraient et se fermaient aux rythme des allées et venues, controlées par un scanner oculaire. Sur le cote, des gardes en blouse blanches discutaient, une tasse de quelquechose fumante dans la main. Il deposerent leur montures sur un cote, et au lieu de passer par le scanner, le demi demon aux yeux assymetriques salua directement les gardes.

- Bonjour ! Vous pouvez me laisser passer ? Votre scanner se deregle toujours avec mon oeil... Et j'ai avec moi un jeune esclave humain a qui je souhaite montrer Koening.


- Pas de soucis seigneur ! On vous ouvre.

Les portes s'ouvrirent d'un cote pour leur laisser le passage. Lorsqu'il s'y engagerent, la cite s'etendait dans le dome comme une enfilade de couloirs, blancs et propres comme dans un hopital, un univers aseptise parcouru par des creatures en blouse blanche souvent maculees de taches irregulieres. Tout d'abord le bruit cadence de cette ville-laboratoire frappait. Loin des bruits d'horreur de Sheol, dominait le bruit chuchotant des courants d energie sillonant l espace interne, les conversations tenues des hommes en blouse et si l'on pretait l'oreille, des craquements et des bruits de pulsation...

_________________
"Le corps guérit des blessures. L'âme en garde les traces. Pour toujours"

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tomohiro Shikai

avatar

Messages : 16
Date d'inscription : 09/02/2014
Age : 20
Localisation : Dans un des tunnels du chemin glacé. Mais lequel ?

Feuille de personnage
Âge : 19 ans
Métier: Vendeur de potions.
Race: Sorcier.

MessageSujet: Re: Je ne demande que la totalité de ton sang. [Pv libre.]   Mer 26 Fév - 18:10

De tout ce que lui tendait son guide, il ne prit que le calepin et le long bout de parchemin qui pendait jusqu'à ses genoux avec un vague remerciement, puis il se mit en position de prise de note: il plaqua le haut du papier sur le calepin qui servait de support pour écrire un minimum droit, coinça son sceptre sous son bras droit puis planta l'épée de la défunte en terre avant de demander à Stan de badigeonner la plume d'encre. Enfin il prit celle-ci avec un second merci, laissant le petit pot à son compagnon, qui signala à cet instant:

- Desole je n ai pas mieux... Au fait je pense qu'il n'est pas recommande que tu ramenes trop de choses d'ici chez toi. Aucun humain ne doit sortir vivant des Enfers a la base, mais si tu te fais discret on peut aisement deroger a cette regle. Sauf que cette fleur degage tellement d'energie qu'un demon la repererait a des lieues a la ronde tu vois ce que je veux dire...

Tomohiro poussa un petit soupir; bien sûr, il ne lui disait cela qu'au moment où il avait les mains prises. Tant pis, il coinça la plume entre ses dents et pencha la tête pour ne pas que l'encre coule le long de celle-ci pour parvenir à ses lèvres, puis il palpa sa toge à la recherche de la poche contenant le minéral et donc le végétal. Une fois la rose noire dénichée, il la tendit à son compagnon et lui demanda d'en arracher une ou deux pétales, enfin il essaya:

"-Je n' p'end'ais que que'ques pé"ales."

Il avait du mal à parler avec la plume dans la bouche, surtout que la moindre syllabe prononcée faisait s'agiter l'encre à la pointe de l'outil, ce qui le forçait à ne pas trop articuler. Du coup ses paroles devenaient incompréhensibles même à ses propres oreilles. Il tenta quand même une seconde tentative:

"-P'end u'e 'éta'e !" grogna-t-il

Stan semblait toujours n'avoir rien compris, alors le mage renonça et jeta la fleur à terre avant de l'écraser avec le talon. Elle et le sang de la succube n'étaient pas si utiles après tout, c'était sa main qu'il fallait garder. Mais c'était dommage qu'il dut se séparer de sa lame aussi.

Mais s'il devait jongler ainsi à chaque fois qu'il devait prendre ou donner un objet, cela n'allait pas être triste.

Ils partirent loin de Schéol. Durant tout le trajet Tomohiro était à la traîne, notant tout ce qu'il voyait, entendait ou sentait avec frénésie. La plume crissait sans aucune interruption, et elle ne s'arrêtait que quand il n'avait plus d'encre. Il demandait dans ce cas-là le flacon au démon,  et cela arrivait si souvent qu'il finit par le prendre avec l'index et le pouce de la main gauche, tenant celui-ci ouvert en continuant de maintenir le parchemin collé au carnet avec le pouce. C'était très ardu.
Quand ils demandèrent à utiliser les montures de deux gardes, le scribouillard préféra monter sur le même "cheval" que son guide et laisser le deuxième aux démons. Il avait assez de mal comme ça à coucher toutes ses réflexions sur le papier, il n'allait pas non plus apprendre l'équitation en même temps !
Seulement il aurait dû réfléchir un peu plus avant de vouloir à tout prix écrire en équilibre le dos d'un équidé. Avec le galop de celui-ci, le flacon se vida progressivement pour répandre son encre sur le sol, et aussi sur la manche gauche du jeune imbécile parce que la situation n'était pas assez déplaisante comme cela. Tomo rangea donc la plume, l'encrier et le parchemin plié puis il ronchonna durant tout le trajet en essuyant sa manche sur la carapace de l'animal. Il écouta tout de même les informations du rouquin vu qu'il devait de nouveau se fier uniquement à sa mémoire:

- La prochaine cité c'est Koening. Le maitre de cette cité est bien plus respectable qu'Asmodée, et son originalite reside dans le fait que les quartiers de detention sont integres au sein meme de la ville... Ce ne devrais plus etre tres loin, encore une quinzaine de minutes et nous devrions la voir.

En effet, au bout de plusieurs kilomètres de terre rouge aux arbustes desséchés, un énorme bâtiment sphérique noir apparut à l'horizon, parcouru de câbles qui scintillaient de l'énergie qu'ils faisaient circuler. Si c'était Koening, cette ville n'avait strictement rien à voir avec Schéol. Rien.
Ils purent entrer assez facilement dans la ville même si selon "l'esclave" , Stanford aurait pu tout aussi bien dire qu'ils étaient deux anges infiltrés chargés de détruire la ville que les gardes auraient réagis de la même façon. Pratique d'avoir le titre de réincarnation du Grand Démon.
Quand ils arrivèrent  à l'intérieur, le mage noir fut complètement déboussolé par ce qu'il voyait. En vérité il n'avait jamais visité d’hôpital, alors se retrouver dans un immense labyrinthe de couloirs similaires et d'un blanc immaculé, c'était assez vertigineux. Seules étaient familières certaines odeurs comme celles des anesthésiants, du sang et des médicaments comme ceux que son messager lui délivraient quand il manquait d'ingrédients, mais c'était tout. Alors Tomo se concentrait sur son odorat pour ne pas perdre pied avec toute ces sensations neuves qui l'envahissaient. Après quelques minutes d'immobilisme, il alla piquer un crayon au bureau d'accueil qu'il avait repéré, puis reprit sa posture de prise de notes après avoir rendu la plume et l'encrier à leur propriétaire.

"-Désolé pour ton encre." s'excusa-t-il sans trop de sincérité, soulagé d'avoir un matériel plus pratique et moins salissant pour recommencer son activité.

Il laissa donc Satan le guider dans cette drôle de ville, et le suivit en levant les yeux du parchemin après chaque phrase notée, ce qui fit qu'il faillit perdre le démon aux cheveux rougeoyants des dizaines de fois. Au bout d'une longue déambulation, il avait écrit tout ce dont sa mémoire pouvait se rappeler et avait fait  tout le recto de la feuille. C'est là qu'il commença à bombarder Stanford de questions comme un reporter le ferait, lui laissant à peine le temps de répondre à une seule qu'il avait déjà noté l'essentiel de sa phrase et qu'il préparait la suivante:

"-Qu'est-ce que c'est que ce Conseil ? Quel est ton péché associé ? Combien y a t-il de villes dans ce Monde ? Parle moi un peu d'Asmodée et du dirigeant de cette ville. Combien de temps vivez-vous , vous les démons ? Quel est votre régime alimentaire ? Comment vivez-vous aussi longtemps ? Avez-vous un lien avec ceux que l'on appelle Immortels ? Y-a-t-il une hiérarchie entre tous les démons pécheurs ? Si oui, qui est le plus grand démon ? Comment marche tes portails pour aller en Enfer ? Y a t-il aussi une connexion entre l'Enfer et le...Paradis ?"

A ce rythme, sa feuille allait bientôt être remplie complétement. C'est vrai que le sorcier aurait pu juste attendre de rentrer chez lui avant de questionner celui qui l'aidait, mais il avait trop peur d'oublier une question capitale et de passer à côté de quelque chose d'important.

_________________
Compagnon d'aventure.
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stanford Marchen
Ou celui qui a bu un verre en trop
avatar

Messages : 54
Date d'inscription : 23/09/2012
Localisation : Monde onirique

Feuille de personnage
Âge : 324 ans
Métier: Mentor, medecin a la retraite
Race: Vous le saurez bien... Tot ou tard

MessageSujet: Re: Je ne demande que la totalité de ton sang. [Pv libre.]   Ven 28 Fév - 13:54

[Au fait j ai un ami qui voudrait peut etre s integrer en cours de rp mais si je me charge de l integrer ca ira ?]

Stanford se foutait royalement du pot d'encre qu'il avait perdu a cause du jeune mage noir. De toute maniere de l encre il en avait plein. N'empeche heuresement qu'il avait pu denicher un crayon a l'acceuil de Koening. Parce qu'il n'aurait pas supporte de voir toute son encre renversee sur le sol des Enfers. Pour le moment il n'avait pas besoin de se contenir, mais il sentait qu'il n'aurait pas pu rester longtemps a Sheol sans rien detruire. Lorsqu'ils arriverent au bout du couloir principal de la coursive, ils deboucherent sur un balcon surplombant une sorte de vielle faite de maison carrees blanches placees a intervalles reguliers, convergeant vers une tour s etendant au centre de la cite, couverte de cables et luisante d energie. Elle touchait le dome et son sommet fusionnait avec ce ciel artificiel. Ce dome etait de l interieur un ecran geant donnant des informations. Koening n avait pas vole son nom de "cité du progres". Il se posa contre le balcon attendant d etre rejoins, histoire d avoir le temps de preparer ses reponses.

- Le Conseil a toujours ete la plus haute instance de ce monde. Compose des doyens des 10 plus grandes familles il prend les decisions pour tout les demons. Ayant ete conteste c est eux qui ont lance le projet des 7 capitaux. En gros avec la legende qui nous entourait, les demons etaient obliges de voir en nousle pouvoir legitime, mais nous sommes nous sous l egide de ce Conseil, car nous avons tous une faiblesse majeure qu'ils connaissent et pourraient exploiter en cas de rebellion...

Il tourna la tete un instant vers la ville. Cette situation de semi superiorite n avais pas convenu a tout ses confreres et il etait sans doute celui des 7 pecheurs qui s en accomodait le mieux. Apres tout il vivait desormais parmi les humains, son titre ne lui etait plus d aucune utilite dans la vie de tout les jours. La seconde question n etait pas difficile mais il pouvait concevoir que son interlocuteur soit surpris par la reponse.

- Moi je suis... La Colere. Les rares encore vivants qui m ont vu m enerver pour de bon savent de quoi je parle

Il eit un rire nerveux. Il se rapellait qu'etant jeune il etait egalement bien plus facile de le pousser a bout, et que cela lui avait cause du tort...

- Hum... Asmodee est un incube dont le vrai nom est Aurelio Shevers. Cela ne sonne pas tres demoniaque pour la simple et bonne raison que les descendants des plus grandes familles sont amenes un jour ou l'autre a visiter le monde des humains. La situation de sa famille est irreguliere, et un seul faux pas devant le Conseil peut lui couter sa place a la tete de Sheol. C'est quelqu'un de plutot mesquin et un peu irreflechi mais extremement puissant... Koening a pour maitre Leviathan, le representant de l'Envie. C'est le plus jeune d'entre nous mais pas le moins talentueux. Il est ne dans une eprouvette et n'a jamais rien connu d'autre que les laboratoires et les champs de bataille. Il n'en a jamais assez dans sa quete de savoir et c'est a lui qu'on doit d'avoir etendu Koening de cette maniere. Ne en cours de projet il s'est toujours appelle Leviathan... Quoiqu avant il devait porter une numero mais je ne me souviens plus lequel

Il savait aussi long sur leur maniere de se battre mais ne jugea pas utile de le preciser.

- L'esperance de vie des demons varie en moyenne entre 500 et 550 ans. Ce n'est pas pareil pour toutes les categories de demons mais cela reste pas plus de 550 ans. Les demons mangent de tout en abondance car leur organisme depense bien plus qu'un organisme humain. Leur regime est majoritairement fait de viande et de produits proteines ce qui fait que le cannibalisme et l'antropophagie sont des evenements courant surtout lors des famines. La raison de cette longevite est en lien direct avec le metabolisme ayant un viellessement plus long et une plus grande durabilite que celui des humains.

Il reprit son souffle pour continuer :

- Aucun lien specifique avec les Immortels. En general on essayent d eviter qu'ils naissent ici c'est tout. Sinon entre nous pas vraiment, nous ne nous connaissons pas tant que ca a vrai dire mais Lucifer a decide qu'il serait le chef et comme personne ne s y est oppose il se considere comme tel... Pour mes portails je detourne une partie de l'energie des portes originelles. Le passage se referme de lui meme lorsque la magie regagne d elle meme son receptacle d origine. Il y a 4 portes employees par le commun des demons reparties un peu partout dans le monde des vivants. Sinon une connexion avec le Paradis... Pas que je sache. Enfin ca m etonnerait beaucoup vu que les demons ne peuvent physiquement jamais aller au Paradis.

Il reflechit voir si il avait oublie une question. Il avait le privilege de posseder une assez bonne memoire instantanee. Il jeta les yeux un instant sur le parchemin couvert d'inscription et se frotta le menton, sur d'oublier un detail important. Puis il s'en rappella, pour repondre :

- De cette taille il y en a cinq : Sheol, Koening, Deabara, Asphios, et la capitale, Pandemonium. Chacune a son style, et se demarque des autres. Sinon apres il y a des petits villages ca et la. La portion habitee des Enfers recouvre l equivalent d un grand pays.

Les gens passaient, occupes sans preter attention a celui qui jouait les guides et qui commencait a se dire que devellopper le tourisme aux Enfers ferait un commerce lucratif. A l'ecran du dome s'affichaient l heure et les projets en cours avec le nom de ceux qui etaient attendus a un endroit ou a un autre. Puis, les inscriptions se brouillerent laissant place a l'image d'un jeune garcon aux cheveux et aux yeux d un vert acqueux. Il avait sur sa peau d'un blanc bleute des zones ecailleuses.

- Satan, tu es invite a venir dans mon bureau avec ton cobaye humain. Je n'accepterais aucun retard de ta part.

L'ecran se brouilla puis les inscriptions de routine revinrent. Il soupira n ayant pas precise qu'ici esclave prenait la signification de cobaye. Il attendit que l'autre ait fini de noter avant de se decider a obeir a Levi...

_________________
"Le corps guérit des blessures. L'âme en garde les traces. Pour toujours"

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tomohiro Shikai

avatar

Messages : 16
Date d'inscription : 09/02/2014
Age : 20
Localisation : Dans un des tunnels du chemin glacé. Mais lequel ?

Feuille de personnage
Âge : 19 ans
Métier: Vendeur de potions.
Race: Sorcier.

MessageSujet: Re: Je ne demande que la totalité de ton sang. [Pv libre.]   Dim 2 Mar - 10:30

[Aucun problème il peut nous rejoindre si il veut. Et aussi je préviens; je ne serais pas très présent pendant ces vacances.]

Il rejoignit son guide sur le balcon du bâtiment, dont la vue donnait sur la ville de Koening, et abandonna un instant ses notes du regard pour s'intéresser à ce qui s'étendait en-dessous de lui. Finalement, même si l'agencement uniforme de la ville le déroutait un peu, cela lui plaisait: Tout le monde avait la même habitation donc pas de traitement de faveur. En plus la tour qui devait fournir l'énergie était à la fois esthétique et sûrement efficace. Sans oublier que l'écran géant qui entourait la ville pour délivrer les informations du jour était vraiment bien trouvé; le sorcier prit le temps de lire quelques actualités sur celui-ci puis se mit à écrire ce que Stanford lui répondit par rapport à toutes ses demandes.

Il nota tout ce qui avait été dit, chaque information assorti de quelques questions d'un axe de réflexion qu'il exploiterait chez lui bien au ch... au froid.
Sa feuille était bien remplie comme escompté, mais il restait un petit espace. Le sorcier se dit qu'il le laisserait pour les détails de l'organisation politique en Enfer, car s'il savait que ce monde était présidé par un Conseil de dix doyens mais aussi par les sept démons pécheurs, il ne savait pas quels pouvoirs possédaient l'un et l'autre ou même s'ils étaient partagés entre ces deux associations. Aussi il se demandait quel régime était instauré avant cela et comment les sept démons prenaient le titre de réincarnation et de représentant de tel péché. Bien sûr d'autres choses l'intriguaient, notamment au sujet de Léviathan et du Paradis mais il n'avait plus beaucoup de place dans ses notes, alors autant se centrer sur le monde infernal pour le moment. Il s'apprêtait donc à poser ses questions politiques quand une voix l' interrompu.

Sur le dôme était affiché un grand écran, dans lequel le visage d'un jeune homme parlait. D'après ses dires, Satan et lui étaient "invités" dans son bureau. Aucun doute vu qu'il connaissait bien Stan mais aussi son apparence qui justifiait son nom; c'était Léviathan. Sa demande sonnait plus comme un ordre mais qu'importe, le mage noir sortait déjà du balcon sans attendre le rouquin, pour chercher le dit bureau.
Il faisait assez bon dans l'immeuble, mais Tomo avait toujours son vent maintenant juste frais qui le détendait. Cependant celui-ci s'était engouffré dans sa toge pour ne pas indisposer les passants, et courait sur sa peau en faisant s'agiter doucement son habit. Cela le stimulait et accélérait sa réflexion.
Il s'aidait des indications pour dénicher la pièce qu'il convoitait, et il continua d'écrire durant sa marche. Il barra ce qui était superflu, reformula ce qui était mal écrit, ajouta un ou deux commentaires en tout petit, puis il sépara l'espace vide du parchemin en deux. La première partie serait pour la politique en Enfer, et le deuxième à propos des recherches de Léviat'.
Car en effet, l'Envieux avait sûrement des connaissances en anatomie, connaissances que le scientifique magicien désirait lui arracher. Savoir comment se composait le corps des démons et percer le secret de leur longévité lui éviterait d'avoir à faire des expériences sur la main de la démone qu'il détenait, grand gain de temps.
En attendant d'arriver, il allait remplir la première partie de l'espace restant du parchemin en questionnant celui qui avait fini par le rejoindre:

"- Est-ce qu'il y a un partage des pouvoirs entre le Conseil et les sept pécheurs ? Si oui quels pouvoirs politiques avez-vous ? Législatif ? Juridique ? Et aussi, comment montez-vous au pouvoir ? Par la force ou vous êtes élus ? "

Il avait conscient de pouvoir être agaçant avec toutes ses demandes, et il aurait bien promis que ce seraient les dernières qu'il poserait, mais cela aurait été un mensonge. Comme Léviathan il voulait savoir. Tout savoir.

_________________
Compagnon d'aventure.
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stanford Marchen
Ou celui qui a bu un verre en trop
avatar

Messages : 54
Date d'inscription : 23/09/2012
Localisation : Monde onirique

Feuille de personnage
Âge : 324 ans
Métier: Mentor, medecin a la retraite
Race: Vous le saurez bien... Tot ou tard

MessageSujet: Re: Je ne demande que la totalité de ton sang. [Pv libre.]   Lun 3 Mar - 17:55

[okay ^^]

- Certains d'entre nous dirigent des cités comme il l'entendent. Ce n'est pas mon cas car je vis parmi les humains. L'idée des péchaurs est quelque chose de récent et nous avons seulement été nommés... Je ne sais pas comment seront désignés nos successeurs.

Il ne lui dérangait pas de répondre à toutes ces questions, cela lui remémorait seulement les années qu'il avait passé dans ce monde en constant mouvement. Le repaire du maitre de Koening n'était pas facile à trouver, car il s'étendant quelque part dans le complexe de la coursive. Il avait quelque peu vécu ici, lorsqu'il devait faire ses recherches sur l'âme et étudier son code génétique. Fils des espaces et de la liberté, il s'était vite senti etouffer dans ces murs rigides et cet ordre nettement défini. Il avait du mal à totalement cerner Levi et cela le mettait mal à l'aise. Il ignorait si il avait été crée pour être Léviathan ou si il agissait de son propre chef.

Il avait rarement vu un gamin, même démon, avec un tel sérieux. En même temps il avait été élevé par le pionnier de la science démoniaque en personne, le doyen de la cité. Mais lorsque le viel homme était débordant d'affection pour ses jeunes cobayes, l'Envieux était froid avec quiconque ne lui apporterait rien a se mettre sous la dent. Il finit par arriver avec son jeune associe pressé devant la porte à laquelle il toqua. La porte s'ouvrit, révélant un intérieur aménagé pour léfficacité. Impeccable, il comportait tout le nécéssaire d'un laboratoire moderne, avec de part et d'autres des sortes de cuves longues, vides. Le plus jeune des deux pécheurs ne daigna même pas s'avancer vers eux et les analysa de son regard évoquant la couleur de l'eau.

- Tu m'as apporté cet humain ? Ou j'ai cru comprendre que tu désirait garder droit sur lui... Enfin au moins t'as interet à m'avoir ramené des choses interessantes du monde des humains. Depuis qu'ils ont renforcé le controle des portes à Pandemonium, tu es le seul qui puisse m'aider.

Stan reflechit un instant avant de sortir une boite qu'il lui remit.

- Cadeau. Et en effet, sauf s'il désire rester il est avec moi. Je sais que tu avait besoin d'un humain pour vérifier si convertir quelqu'un en un démon parfait était possible mais je doute que notre ami ait tres envie de faire un séjour dans tes merveilleuses cuves la.

Il ne doutait pas que le jeune démon arrive a tout ce qu'il entreprenne, mais il avait la responsabilité de celui qu'il avait amené ici. Il alla recuperer un carnet sur le bureau de l'Envieux pour le consulter discretement, s'ecartant de l'echange sans doute interessant qu'allaient avoir les deux jeunes gens.

_________________
"Le corps guérit des blessures. L'âme en garde les traces. Pour toujours"

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tomohiro Shikai

avatar

Messages : 16
Date d'inscription : 09/02/2014
Age : 20
Localisation : Dans un des tunnels du chemin glacé. Mais lequel ?

Feuille de personnage
Âge : 19 ans
Métier: Vendeur de potions.
Race: Sorcier.

MessageSujet: Re: Je ne demande que la totalité de ton sang. [Pv libre.]   Lun 3 Mar - 20:42

La réponse de Stanford laissa le mage dubitatif, car elle sous-entendait que le pouvoir des sept démons ne s'étendait qu'à une ville pour chacun d'eux. Donc cela voulait dire que les cinq grandes villes de l'Enfer étaient soumis à la volonté totale des démons pécheurs qui gouvernaient chacune d'elle. Le reste des petites villes et villages étaient donc sous la coupe du Conseil.  Non, cette assemblée dirigeait aussi les démons, donc il y avait bel et bien une limite au pouvoir des chefs des cinq villes. D'ailleurs Asmodée était au bord de cette frontière d'après les dires de Satan. Mais alors il n'y avait pas vraiment partage de pouvoirs ?
L'organisation politique de ce monde était tordu, ou alors trop différent de celui des terriens pour que Tomo puisse vraiment comprendre. Néanmoins ça avait l'air de tenir la route, alors le curieux n'allait pas faire de commentaire. L'idée des sept péchés allait sûrement s'améliorer avec le temps de plus.

L'espace gauche du bas de son parchemin était couverte d'écritures. Il ne lui restait donc plus que les informations du dénommé Léviathan pour avoir toutes les choses intéressantes du monde des morts. Il avait hâte de le rencontrer, celui qui avait voué sa vie à des recherches scientifiques et qui était même né en laboratoire. D'après sa brève apparition sur l'écran du dôme, Tomo dirait qu'il n'en était pas encore au quart de son espérance de vie; il devait donc avoir dans les 120 ans, soit plus de six fois l'âge du jeune sorcier. Plus d'un siècle de savoirs et de connaissances accumulées, cela le fit trembler d'excitation. Il fallait, d'une manière ou d'une autre, qu'il profite de l'expérience de l'Envieux !

Après une longue marche durant laquelle son impatience ne cessait de croître, il finit par trouver la porte du bureau avec l'aide de son acolyte, qu'ils ouvrirent.
Et le scientifique se sentit comme un enfant devant une boutique de jouets.
Au bout de la pièce, derrière son bureau, les attendait le jeune démon qui les fixait du regard. Mais si Stan s'avança vers lui, l'alchimiste l'ignora superbement et alla se placer devant les énormes cuves à la droite de la porte avec un gloussement extasié à peine retenu. Ce laboratoire était un endroit bien plus complet que son minable espace de recherches. Tomo s'accroupit devant les tubes de verre, posa son matériel de prise de notes et fit courir ses doigts sur la surface des cuves, s'imaginant à quel point ce serait facile s'il pouvait conserver le corps de ses victimes à l'intérieur, avec le produit adéquat. Puis il se releva et se précipita sur un meuble au coin de la pièce, ouvrit frénétiquement ses tiroirs pour en extraire la majorité des outils de travail à l'intérieur. Il les détailla, rangea ou laissa tomber ceux qui ne l'intéressaient pas, et mettait en poche ceux qu'il  voulait posséder ou découvrir la fonction sans penser une seule seconde aux règles de savoir-vivre et de politesse qu'on lui avait enseigné il y a bien longtemps, et qu'il était en train de complétement négliger.
Il était tellement aux anges que le dialogue entre les deux démons derrière lui n'était qu'un bruit de fond à ses oreilles, du moins jusqu'à ce que Stan prononce cette phrase:

- (...) Je sais que tu avait besoin d'un humain pour vérifier si convertir quelqu'un en un démon parfait était possible mais je doute que notre ami ait tres envie de faire un séjour dans tes merveilleuses cuves la.

Les outils qui n'avaient pas encore rejoint les plis de sa toge tombèrent dans un grand bruit cliquetant , ainsi que le sceptre qui était encore coincé sous son bras. Le jeune mage n'en croyait pas ses oreilles, mais il ne dit rien, ne bougea pas et ne fit rien paraître sur le moment.
Son euphorie douchée par ce retournement de situation, il ramassa son arme et les pinces ou autres scalpels par terre pour tout remettre en ordre. Il alla ensuite chercher le carnet, la feuille et le crayon près de la cuve qu'il avait observé. Puis enfin, il vint se placer en face du bureau de Léviathan dans un silence seulement brisé par le cliquetis des objets dans sa robe de mage, assez peu discrètement volés. Il plaqua son parchemin sur le meuble qui séparait les deux scientifiques et levason crayon comme une arme blanche avant d'engager finalement la discussion:

"-Toutes mes salutations, démon Léviathan, représentant de l'Envie.  Avant toutes choses, laissez-moi vous présenter toute l'admiration que j'ai pour vous. Vous avez de quoi être fier avec le résultat de tout ce que vous avez entrepris. Sans mentir, je peux affirmer que vous êtes la crème des scientifiques."

Un peu de flatterie était toujours un bonus pour obtenir ce que l'on voulait. Il continua.

"-J'ai entendu par exemple de votre remarquable savoir concernant l'anatomie de vos semblables. Peut-être pourriez-vous...m'en faire part ? Je suis relativement intéressé par ce sujet."

Il nota tout ce que Léviathan voulut lui dire. Ses résultats de recherche étaient à présent plus que satisfaisantes, alors le sorcier rangea avec satisfaction le parchemin et le crayon dans une autre de ses innombrables poches. A présent, il fallait s'attaquer à ce que tous deux désiraient, car Tomo se doutait que si le jeune pécheur avait bien voulu partager ses connaissances scientifiques, c'était pour ensuite mieux aborder ce thème:

"- Concernant cette...conversion. Je ne vais pas vous mentir, cela m'intéresse. J'ai cependant besoin de certaines infos: le pourcentage de réussite de cette opération, la durée de celle-ci, et l'assurance de pouvoir en ressortir indemne et avec une espérance de vie prolongée. C'est tout."

Il plongea son regard inexpressif dans celui du désireux. Le sorcier avait pu visiter l'Enfer, et voila qu'on lui proposait de gagner 400 ans de longévité, et tout cela dans la même journée ! Il se serait bien pincé, mais il aurait été dommage de sortir de ce rêve si ça en était un.

_________________
Compagnon d'aventure.
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Je ne demande que la totalité de ton sang. [Pv libre.]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Je ne demande que la totalité de ton sang. [Pv libre.]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Wiver Blades demande de renomée et de sang x)
» Demande de rang spéciaux
» Demande de baptême, mariage , funérailles, confession etc
» Demande de partenariat (ouvert aux invités)
» Preval demande aux USA d'arreter les deportations d'haitiens

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Myyra  :: Terre De L'Eau :: Le Chemin Glacé-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: