AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Khandray Haydelethel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Khandray Haydelethel

avatar

Messages : 91
Date d'inscription : 27/05/2012

Feuille de personnage
Âge : 17 ans
Métier: Voleur (?)
Race: Oiseau du Mal

MessageSujet: Khandray Haydelethel   Mer 1 Jan - 19:53



Khandray Haydelethel









Nom : Haydelethel
Prénom : Khandray
Âge : 17 ans
Pouvoir(s) :
Spoiler:
 
Royaume : Soleil Noir
Métier (s'il y a) : Voleur
Race : Elemental hybride.



Caractère

Mon caractère…Il est le fruit des années de souffrance auquel j'étais confronté mais n'ayez crainte, elles n'ont pas fait de moi un monstre sanguinaire et empli de vengeance. Je ne suis pas non plus un pauvre dépressif qui ne tient que sur les nerfs pour éviter de se passer la corde au cou, non non, je ne suis qu'un être qui vit au gré de son destin. Je suis un éternel qui vit au jour le jour.

Je suis très réservé et torturé au fond de moi mais ce dernier détail, j'essayerais toujours de vous le cacher. Pourquoi ? Parce qu'il serait malheureux que par ma faute, certains se sentent désolé ou ai pitié de moi ou encore soit contaminé par ma déprime intérieur. Je ne suis pas quelqu'un de méchant, il faut me croire même si je n'en ai pas l'air. En effet, je suis très farouche envers les inconnus, méfiant et traumatisé, me forcer la main me rendrait agressif et dangereux sans que je puisse moi-même contrôler ce besoin d'être seul. Je suis taciturne, ombrageux, je ne souris pas beaucoup mais le sourire existe quand même chez moi, j'ai un bon fond même si je ne suis pas le premier à l'admettre, je suis redevable à ceux qui m'apportent de l'aide ou me sauvent la vie. En bon terme, je peux également me montrer moqueur, agréable et taquin, parfois sérieusement, parfois non. Côté grand frisson, on peut dire que je suis gravement atteint de claustrophobie. Ce n'est pas de ma faute, à être enfermé toute ma vie, il est certain que je ne veux absolument pas que cela se reproduise. Je n'aime pas trop la chaleur aussi, donc je résiste bien au froid. Je n'aime pas non plus qu'on me touche, et ça, je le devais aux coups que je recevais sans arrêt dans le passé. Pour finir, on peut dire que j'ai également peur des serpents. Pourquoi ? J'en sais strictement rien mais ils me répugnent et leur simple vue me donne envie de courir à l'autre bout du monde.

Je suis également quelqu'un de tolérant, sincère et généreux. Si je fuis, c'est que je suis lâche, je l'admets, je l'assume.



 Physique

Je n'ai rien de bien particulier physiquement et je me demande même si moi-même je m'intéresse à ce corps longtemps battu. Je suis d'une taille raisonnablement moyenne et je possède une silhouette assez élancé qui me procure toute souplesse et agilité.

Mes cheveux sont noirs, tout comme mes ailes que je peux faire apparaître dans mon dos à ma guise, mais lorsqu'éclaire la lumière pure de la lune sur ma misérable personne, ils prennent des reflets bleuté qui se fondent dans l'indigo d'un ciel étoilé. Mes yeux sont bleus clairs, plutôt turquoise, ce qui contraste beaucoup avec le reste sombre mais à la tombée de la nuit, leur couleur dévie sur un violet mystérieux. Mes oreilles sont pointues me permettent d'avoir une ouïe fine. Je porte des vêtements très simples, noirs aussi, qui me permettent de bien me confondre dans l'obscurité. Mon corps, vous ne le voyez pas, est recouvert de cicatrices, de bleus et de diverses autres marques de coup et blessures, c'est mon petit secret que je ferais tout pour préserver.

Je suis un rebelle dans ce monde hostile qui ne vit que pour lui-même et ne craint pas des délits qu'il commet, c'est une façon libre de vivre et elle me convient.

Sous forme d'oiseau : grand, plumage noir, ailes immenses, longue queue, yeux blancs, serres acérées (voir signature en spoiler)



Histoire

Mon histoire ? Comment l'oublier…Elle est ce qui m'a forgé, moi, mon âme, ma façon d'être. On parle souvent de héros dans une histoire, celui qui l'a fait, qui l'a vit, mais dans la mienne, je suis le héros sans vraiment l'être car je n'ai pas fait cette histoire, je l'ai subit. Elle n'est pas des plus agréables à raconter mais apparemment, je ne peux me résoudre à faire autrement malgré le fait que je n'ai qu'envie de me taire dans un silence abyssal. Ceci est une exception, en temps normal, face à quiconque, je conserverais prudemment le secret de ma vie à ceux qui ne seront pas capable de me le faire dire et de me comprendre.

Comme tout être, je ne me sens pas naître mais quelques instants après ma venue au monde, ce ne sont que quelque stimuli d'origine encore inconnue qui m'ont permis de m'accrocher instinctivement à la vie. Lorsque mes yeux s'ouvrirent pour la première fois, ils eurent la change de ne pas être éblouis par une trop forte lumière environnante. Le lieu où je me trouvais était sombre mais le reste du décor n'avait pas encore d'intérêt pour moi qui avait détourné mon regard sur l'être qui me tenait contre lui en la personne de ma protectrice maternelle.

A partir de là, je n'ai plus rien à dire, je suis né dans le noir, je demeurerais dans le noir, car dans mon esprit après ça, tout ne fut qu'un trou noir comme les ténèbres. Mes souvenirs brumeux revinrent il y a quelques années de cela, après une enfance inconnue, mes trois dernières années sont les seules qu'ils me restent en souvenirs et que je n'étais de toute façon pas près d'oublier. Ces années là, je les ai passé chez un homme qui était devenu mon maître pour une raison qui m'échappe. Battu à mort durant tout mon temps chez lui, je devais accomplir toute les taches les plus ingrates, infâme et sauvages, le reste du temps étant enfermé dans une cave sombre, froide et humide.

Comment me suis-je échappé ? C'est une bonne question auquel je n'ai pas la réponse, un nouveau gouffre emmena mon esprit dans les oubliettes alors que je m'apprêtais à recevoir un nouveau châtiment de torture et lorsque je suis revenu à moi, la maison était détruite et cet individu ? Mort…Voilà comment j'ai retrouvé ma liberté, plein de doute, de mystère, mais libre quand même et entre nous, c'était le principal.

Fiche de Amylith sur Libre Graph


_________________
Enfin je déploie mes ailes
Mais la pluie les abime
Elles sont grandes, elles sont si belles
Malgré ça je déprime
Je me sens seul dans le vent, le froid, dans ce triste infini
Je sombre dans l'oubli...
Je cherche une terre où aller
Terre d'asile et d'accueil
Un pays vierge et parfait
Sans tristesse et sans deuil
Je m'envole en espérant avoir la force d'y arriver
Puisse mes ailes me porter, me guider
Vers cette terre désirée...
Ca y est je m'envole, tout est derrière moi
Mes démons et mes peurs
Je suis déjà loin pourtant je n'ai pas peur
Je suis un peu comme un fantôme avec des ailes
Je prends mon élan pour découvrir bientôt ce monde des merveilles...


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Khandray Haydelethel
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Khandray
» Deux étalon qui s'entendent bien valent mieux que 1000 juments en furie [PV Khandray] [A archiver]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Myyra  :: Presentations :: Présentation(s) Validée(s)-
Sauter vers: