AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Mouvement au bar

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Mouvement au bar   Dim 22 Juil - 15:48

Il faisait plutôt bon aujourd'hui, ni trop chaud, ni trop froid. Le village était calme et c'était l'heure de l'apéro on dirait bien car pas mal de monde s'était rendu dans le bar du village afin de savourer diverses boissons et qui sait, quelques petits détails à grignoter, tout en discutant et prenant un certain bon temps.

*cling, clang, clong, badaboum, baf !*

Un remue ménage se faisait entendre de dehors apparemment mais tout à coup, alors que personne naturellement à l'intérieur du bar ne pouvait deviner ce qui allait se produire, un homme enfonça la porte, qui heureusement ne se brisa pas sous lui mais se contenta de s'ouvrir avec violence, et pourfendit l'air jusqu'à s'écraser sur le mur d'en face, complétement sonné après son vol plané, à moins qu'il ne l'ai été déjà avant de se faire éjecter de la sorte. Cette entrée fracassante conclu apparemment l’esbroufe au dehors, et avait imposé le silence à l'intérieur, un calme étrange était venu. Karura franchit la porte sans avoir la peine de l'ouvrir puisqu'elle l'était déjà, son épée de plusieurs tonne sur l'épaule, elle ne regardait même pas l'homme qu'elle venait d'éjecter de la sorte et rangea son arme dans son lourd fourreau à sa ceinture où l'on se demandait comment elle tenait.

Il y avait beaucoup de monde dans le bar mais la jeune femme ne se préoccupa de personne comme si faire du tennis avec une épée géante pour raquette et un homme pour balle était tout à fait naturel. Elle souriait paisiblement même si dans son regard indigo, on pouvait voir à quel point elle était épineuse et s'avança dans l'établissement, sa queue pendant horizontalement derrière elle, elle regagna le comptoir du bar sans vraiment faire attention à ce qui l'entourait, en pleine confiance, elle s'assit face au bar et demanda alors :


- Est-ce qu'il y aurait un peu de saké par ici (^_-)

Le barman, quelque peu décontenancé, se disait qu'il ne valait mieux pas vexé ou déplaire à la jeune femme même si après ce qu'elle avait fait, il avait juste envie de la mettre dehors aussi sec mais la peur pris le dessus et l'homme s'en alla rapidement chercher de quoi satisfaire la neko, un verre de saké, trop petit pour elle, elle le vida en une gorgée à peine, décidément, les verres de saké étaient vraiment trop petits !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mouvement au bar   Dim 22 Juil - 16:20


Je me promenais en terres libres. enfin, libres est un terme à utiliser avec précaution...l'ordre a retrouvé un monde gorgé de créatures infectes et qui sombre dans le chaos. je suis memebre de la caste, et ma personne vient jusqu'ici pour contempler ce monde qui doit absolument etre sous notre tutellle. sinon, la pourriture des démons risque de polluer les terres que dieu a créées. ce monde, myyra, a besoin d'un maitre. je serai ce maitre. l'ordre le sera. le vieux dempsey a beau dire, ses belles paroles n'ont plus effet. l'ordre m'appartien à moi, enfant de Dieu. messie de la lumière. l'Ordre lui même vient au départ d'une idée stupide. commentpeut on souhaiter l'équilibre entre bien et lam ? le bien supreme, seul peut apporter la paix. j'apporterai cette paix au monde. MA paix. je me repete cette phrase chaque matin....
je tuerai chaque démon sur terre, et toute créature de l'ombre. ne restera qu'un mone parfait, que je gouvernerai avec l'Ordre.
mais il ne faut pas oublier le principal objectif de notre venue sur myyra. retrouver le traitre raptordead et l'éliminer. ensuite seulement la purge commencera.
je parvins jusqu'à un br au milieu d'un village. je toisai les passants d'un regard méprisants. les humains avaient toujours eu peur des nouveaux venus, surtout s'ils sont puissants...
j'avais déja combattu le roi de l'un des royaumes. avec le reste de la Caste, voire l'Ordre entier, on le vaincrait facilement, ainsi que tous les autres. je ne me faisais pas de souci pour cela...
mais je n'étais pas là pour ça. je cherchais un endroit calme où contacter par la pensée le reste de l'ordre pour leur ordonner de venir sur ce monde; la cible avait été définie.
je devais pour cela faire des provisions, et acheter de l'alcool au bar.
j'entrai dans le bar le plus proche. quel vacarme!
au moment ou j'entrai, une jeune femme avec une épée (quelle idée farfelue! la seule femme pouvant se battre est déja dans l'Ordre! les autres sont bonnes pour faire de la magie ou la cuisine!)
ellle demanda su saké; personnellement, j'adorais cette boisson.
poussant la jeune femme qui buvait son verre, je parlai au barman.
-"et vous aurez l'obligeance de m'en donner une provision." dis-je avec une pointe de mépris dans ma voix.
je me tournai vers la jeune femme
"on peut savoir comment une....femme chat peut manier une épée comme celle là? " dis-je d'un ton moqueur.
il n'est pas bon de provoquer ses futurs sujets. mais je ne peux m'empecher de prouver au monde ma puissance, et leur montrer que je suis leur maitre.
dempsey me dit que le pouvoir me corromp. foutaises. le pouvoir est la récompense du meilleur. il ne peut pas corrompre.


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mouvement au bar   Dim 22 Juil - 17:46

Karura entendit les conversations reprendre petit à petit quand les personnes du bar se détendirent tout doucement une fois qu'elles se rendirent compte que Karura ne fera plus de dommage, du moins pour l'instant, dans les alentours. L'homme qui s'était pris un mur était toujours sonné et ne semblait pas se réveiller de sitôt, à moins qu'il ne le voulait pas pour éviter que la jeune femme finisse le travail. Pour l'instant, cette dernière était occupé à se faire bousculer par un gros baraqué qui venait de faire irruption dans le bar. Karura avait beau avoir une force herculéenne, son poids était tout aussi normal qu'un poids de jeune femme et la bousculade de l'inconnu lui fit tout de même faire quelques pas de côté, fort heureusement, le saké avait été englouti avant, sauvé ! Karura n'était pas vexé du geste, elle n'était pas le genre de femme à s'irriter sur la moindre brindille, au contraire, elle se joua de la situation et répondit avec un sourire sur un certain ton qui se voulait de cacher sa nature de brute épaisse :

- Oh quelle impolitesse.

Bien sûr, la politesse, elle non plus ne la connaissait pas de toute manière, en fait, c'était comme si la bousculade ne lui avait moralement rien fait du tout. L'homme qui en était la cause s'adressa au barman :

-"et vous aurez l'obligeance de m'en donner une provision."

Il se tourna par la suite vers Karura qui ne lui adressait déjà plus d'intérêt, ayant redemander un verre qu'elle vida cul sec. Elle n'adressa qu'un bref regard à l'homme aux gros bras tandis qu'il lui demanda d'un ton moqueur :

"on peut savoir comment une....femme chat peut manier une épée comme celle là? "

Karura reposa son regard hors de l'homme, gardant son sourire serein, elle se contenta de répondre ironiquement, simplement et sans répondre d'ailleurs à la question :

- Hum...ça alors, je me demande bien comment.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mouvement au bar   Lun 23 Juil - 9:28


l'inconnue avait dit quelque chose au moment ou je l'avais bousculé. je n'avais rien écouté. pourquoi écouterais-je une femme ? apres lui avoir posé ma question, je remarquai qu'elle s'était enfin décidée à repondre.
et quelle réponse! quelle insolence!
Hum...ça alors, je me demande bien comment. a t'elle dit
je décidai de ne pas m'énerver. elle n'en valait sûrement pas la peine... je décidai de jouer le jeu. pourquoi ne pas s'mamuser un peu avec des larves ?
je suis à un niveau qu'il n'atteindront jamais, et je ne peux m'empecher de les narguer. la rage du petit peuple est si délectable pour le puissant.
je lui répondis, tout aussi ironiquement
"et je suppose que vous avez peur de jouer avec dans un lieu comme celui ci n'est ce pas ? enfin , si vous pouvez la soulever"
j'éclatai de rire. quelques ivrognes rièrent avec moi. je les fis taire d'un mouvement de main. je ne partage ma victoire qu'avec moi même. je demandai alors un autre verre au barmnan
"vous me mettrez un peu d'absinthe dans celui là je vous prie "
histoire d'en imposer, j'envoyau un éclair faire exploser la lampe e les bouteille s de l'étal.
"je doute que vous vouliez me faire payer" dis-je au barman
la journée commençait bien. j'adorais montrer ma supériorité.

cependant, je me demandais comment la femme-chat allait réagir. étrangement, je sentais en ele une énergie au dessus de la moyenne. je pourrais peut être m'amuser un peu avec elle. mais avec l'entrainement que j'avais suivi, il était évident que ça durerait à peine deux minutes.


[désolé un peu court mais ce perso est dur à jouer]


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mouvement au bar   Lun 23 Juil - 14:28

Insolence, maître mot pour désigner la jeune femme qu'était Karura. Que ce soit avec le plus grands des seigneurs qu'avec le plus petit des avortons, la femme chat répondrait et agirait toujours de la même manière et ce, toujours avec calme, facilité et naturel. L'homme cependant, ne s'était pas énervé, du moins, c'était ce qu'il laissait voir mais il n'avait rien à reproche à la jeune femme, c'était lui qui avait posé la question après tout et elle s'était contenté de répondre. La carrure, bien qu'imposante de l'inconnu impressionnait tout le monde sauf elle qui ne semblait pas plus lui porter d'attention que cela comme si elle avait l'habitude de croiser ce genre de gaillards qui aimaient bomber le torse et rouler les mécaniques pour en mettre plein la vue.

"et je suppose que vous avez peur de jouer avec dans un lieu comme celui ci n'est ce pas ? enfin , si vous pouvez la soulever"

Voilà ce qu'il répondit ironiquement avant d'éclater de rire avec d'autres petits malins qui se turent sitôt que le premier avait ordonné d'un geste de la main. Karura restait impassible et gardait ses pensées pour elle, elle avait déjà jouer avec, c'était l'heure de la détente maintenant, ça serait dommage de détruire l'endroit qui servait ces si délicieuses boissons tout de même et si elle n'était pas capable de soulever cette épée, pourquoi l'aurait-elle ? Cette réflexion laissa figer le sourire de la jeune femme qui répondit calmement à l'homme :

- Tu n'es pas très malin toi n'est ce pas ? (^_-)

Par la suite, le baraqué demanda un verre de plus au barman qui était comme qui dirait assez figé de peur ou bien il avait décidé d’imiter une statut mais où était l'intérêt ? Surtout lorsque l'homme en question éclata une lampe d'un éclair pour l'en dissuader de proposer une addition.

"je doute que vous vouliez me faire payer"

Sur ce, le barman resservit aussitôt l'inconnu en ajoutant l'absinthe demandé avant de se dépêcher d'aller voir d'autre client plus "normaux" pour se changer les idées.
(pas grave)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mouvement au bar   Lun 23 Juil - 17:18


je commençais à me calmer quand enfin la réponse de l'inconnue me parvint . et elle m'énerva au plus haut point; moi! qui avais pris la tête de l'organisation la plus puissante de l'univers! traité ainsi par une jeune insolente sous-humaine! je commençais à trouver cette jeune femme tout à fait désagréable. une fourmi tentant de blesser le lion. je ne supportais pas les gens qui me provoquaient ou me manqiaient de respect. ils se rendent coupables de lèse majesté. envers moi, dieu parmi ces larves.
je commencais à me demander ce que je faisais dans ce lieu qui n'était pas digne de moi. peut être l'envie de fanfaronner devant une bande de pleutres.
le barman avait fui cette zone du bar. faible. pitoyable. seuls ces mots me venaient a l'esprit pour décrire cet homme. il semblait apeuré.
la peur. l'oubli. la chute des valeurs. voila ma maniere de combattre.
je réprimai l'envie de faire tout exploser. inutile de tuer pour rien.
je dis alors à cette petite insolente
"madame ne connait donc pas la rhétorique? et elle ose me dire que je suis stupide. madame sait elle au moins qui je suis ?
la réponse était évidente, encore une fois. elle ne pouvait ;lle savoir. je n'ai de notoriété que dans les milieux ou l'ordre est omniprésent. ici, les gens ne savent pas que je suis leur nouveau maître. giovanni do'letes murione. le tueur de rois.
"avec des formes comme ça , c'est pas guerrière que t'aurais du faire. larve. si tu tu te crois maligne, viens donc dehors que je t'aprenne le respect !"
je savvais que m'emporter n'était pas la meilleure idée, je donnerais une mauvaise image de moi même. mais je suis un Murione. né pour gouverner. par mes actes, je suis monté au dessus des hommes! et il est inadmissible que cette femme me manque de respect
pour moi, la place des femme est a l'arcaneum des sorciers ou à la cuisine. en aucun cas au combat avec une épée.
j'allais le lui faire voir.
en principe, je devais eviter de montrer a tout le monde que j'étais de l'ordre. mais ici, nous gouvernerons par la peur.
nous éradiquerons la pourriture des démons et donnerons une bonne leçon aux insolents.




Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mouvement au bar   Lun 23 Juil - 19:38

Karura sentit l'énervement monter au nez de l'inconnu comme de la moutarde, là n'était pas vraiment le but de la jeune femme que de faire péter les plombs à n'importe qui mais elle agissait simplement de façon naturel, enfin pour elle du moins. Le barman semblait avoir perçu la colère de l'homme baraqué, ce qui lui donnait apparemment de plus en plus l'envie de posséder le formidable pouvoir d'être invisible mais il pouvait toujours essayer de l'espérer dans ses plus beaux cauchemars. Les autres clients avaient perçu une certaine tension mais s'occuper à leur activité et ne remarquèrent donc pas vraiment ce qui se passait sauf peut-être pour les quelques-un qui avaient eu le courage de rester au comptoir. Au final, l'homme répondit alors à Karura :

"madame ne connait donc pas la rhétorique? et elle ose me dire que je suis stupide. madame sait elle au moins qui je suis ?"

Toujours posée, elle répondit alors :

- Ta belle personne ne m'intéresse guère.

Rhétorique ? N'en demandez pas de trop à Karura, ce mot ne faisait même pas partit de son vocabulaire et non plus, Karura ignorait totalement qui était la personne en face d'elle. En même temps, la jeune femme ne s'intéressait guère aux personnes dites connues, elle était même capable de ne pas connaître le nom du souverain de son propre royaume. Ah mais...Elle n'avait pas de royaume, eh bien on avait des tendances à savoir pourquoi désormais ! La jeune femme ne s'occupait que d'elle de toute façon, respect ? Lois ? Déférence ? Que de beaux mots mais cela rester des mots et qui plus était, des mots qu'elle n'avait même pas la motivation d'essayer de respecter.

"avec des formes comme ça , c'est pas guerrière que t'aurais du faire. larve. si tu tu te crois maligne, viens donc dehors que je t'aprenne le respect !"

- Voilà qui est impoli...

Larve ? Voilà un bien vilain mot mais qui n'impressionnait guère miss tigresse qui Ô combien avait déjà entendu mille fois se genre de provocation. Madame est malpoli ? Allons-y les gars, on va lui régler son compte ! Ah la la...Karura se leva et quitta calmement le bar après avoir payer sans apporter le moindre regard à l'homme, se déhanchant gracieusement sur sa fine silhouette. Elle lui répondit néanmoins en lui jetant un brève regard, toujours aussi décontractée, confiante et peu enclin à faire attention aux insultes :

- Je n'ai pas vraiment le temps de jouer avec toi et le respect est affaire de perspective
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mouvement au bar   Dim 23 Sep - 14:02


[tres tres court dsl ]

- voila qui est impoli...
dit elle

j'étais incroyablement énervé aujourd'hui. allez savoir pourquoi. toujours était il que au départ je comptais aller dans ce maudit bart pour prêcher la bonne parole du créateur, apres bien sur avoir effrayé cette piétaille. il etait bon de se faire des amis dans la plèbe , mais là, allez savoir pourquoi, je ne sentais pas ce bar là. et cette fille de joie qui vient, qui ose me défier de ses mots ! rarement j'avais subi pareil affront. pour moi c'était comme si elle me crachait au visage !
alors , comme ci cela ne suffisait pas , elle ajouta :
- Je n'ai pas vraiment le temps de jouer avec toi et le respect est affaire de perspective

allons bon! cette folle me défiait pour la derniere fois aujourd'hui, et puis , rien ne vaut une bonne petite démonstration de force pour impressionner la plèbe apres tout... mais d'un autre coté, la foule pourrait aussi reagir en prenant la defense de cette bonimenteuse, afin de s'accorder ses faveurs...

quelle pitoyable humanité...
je préparai de l'energie dans mon poing et dis :
"dommage, j'aurais bien aimer jouer avec ti...voir ton corps voler dans les airs me détendrait beaucoup..."
sur ce je lui décochai un formidable revers de mon poing gorgé d'energie qui la souleva de terre et la fit voler sur deux metres... j'y etais allé doucement..cette coquine semblait avoir un talent caché...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mouvement au bar   Dim 23 Sep - 17:48

(pas grave et j'aime bien la façon dont tu présente tes rp^^)

"dommage, j'aurais bien aimer jouer avec toi...voir ton corps voler dans les airs me détendrait beaucoup..."

Et alors que la jeune femme était à deux doigts de franchir la porte du bar, sous l'exclamation de la plupart des clients ayant la surprise d'assister à la scène, un poing de puissance se décolla du corps de cet homme baraqué pour s'abattre sur Karura qui, sous ses fins atouts féminins, passa un baptême de l'air encore jamais passé auparavant, la faisant franchir deux mètres de longueur plus loin mais au lieu qu'elle ne se fracasse lourdement contre le mur, le corps de la jeune femme le traversa sans détour et étrangement sans résistance, se retrouvant ainsi à l'extérieur. Un poing pareil aurait assommé n'importe qui, voir même tuer s'il avait été bien placé. Les personnes présentes dans le bar étaient sous le choc, celles qui étaient non loin du trou dans le mur se levèrent avec curiosité pour voir ce qu'il en devenait dehors, se posant diverses questions, apercevant le corps gisant à terre de la jeune femme, la plupart étaient étonnée de voir que cet homme n'avait pas de crainte à frapper la gente féminine.

- Eh bien, eh bien...ce n'est pas bien de frapper les femmes.

Les clients ayant posé leur regard sur Giovanni par la suite se tournèrent vivement vers le trou en entendant la voix de Karura et virent cette dernière se redresser sur ses jambes comme si rien, absolument rien ne s'était passé, époussetant juste un peu ses habits pour retirer la poussière et le sable du sol. Elle souriait, elle venait de s'en ramasser une mortelle mais elle souriait et avait l'air d'être aussi fraîche que quelqu'un qui venait de sortir d'un sauna. Son regard malicieux se posa sur le trou de son oeuvre dans lequel elle pouvait apercevoir l'imposante silhouette de Giovanni.

- Qui plus est, attaquer par derrière, quel malotru.

Toujours d'un air aussi malicieux et d'un ton plus ou moins moqueur, la femme ne bougea néanmoins pas de sa place, restant là au milieu de l'allée à observer celui qui était devenu son adversaire. Son sourire se transforma en un sourire très confiant tandis qu'elle fronça légèrement les sourcils dans un regard de défi. Sa main se referma sur le manche de son énorme épée qui pendait difficilement à sa taille et qu'elle retira d'une traite, soulevant la lame de plusieurs tonnes dans les airs avant de la poser à son épaule comme s'il ne pesait que le poids d'une faible branche d'arbre. L'autre main se posa sur la hanche de la jeune femme qui plongea son regard céruléen dans l'obscurité de celui de Giovanni.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mouvement au bar   Lun 24 Sep - 14:39



"- Eh bien, eh bien...ce n'est pas bien de frapper les femmes."
qu'elle me sort
*c'est toujours ben de les remettre a leur place* pensé-je . cette fille me défiait trop à mon gout... je venais de lui en coller une qui aurait tué n'importe quel imbécile et cette folle se relève sans problème apparent...finalement j'allais peut être m'amuser aujourd'hui...mais pas comme je l'imaginais, voila tout ... après tout trouver des partisans pouvait attendre, surtout que j’étais déjà allé dans des village d'a peu pres tous les royaumes et que j'avais trouvé sans problème des aides et alliés potentiels...parmi la piétaille..
elle s'empressa d'ajouter :
- Qui plus est, attaquer par derrière, quel malotru.

je répondis alors, sereinement :
"devant une fille de joie nul besoin de se montrer galant"
je sortis calmement, nonchalamment de ce tauds et approchai de la jeune femme.
je remarquai a nouveau son énorme épée, accordée à sa poitrine....godzillesque...
elle pesait selon mon approximation dans les deux tonnes
...surement un enchantement permettait de la tenir.
je dis aalors, enjoué
" Ce n'est pas bien de provoquer un gentleman , tu sais ? on s'engage à une punition.."
sur ce je la giflai de mon poing toujours entouré d'energie, ce qui la fit tourner sur elle meme...

cette fois - ci il n'y avait pas de retour. elle art hors de ma vue , se soumet a moi ou finit entre quatre planches, pour mon bon amusement
sans savoir pourquoi j'etais persuadé qu'elle ne sait meme pas ce qu'est le Créateur


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mouvement au bar   Lun 24 Sep - 17:33

Cet homme se dégagea de l'ombre en quittant le bâtiment par le trou par lequel Karura était passé en se permettant de répondre :

"devant une fille de joie nul besoin de se montrer galant"

Karura afficha un sourire devant cette réponse lancée si sereinement de la gorge de Giovanni, un sourire épineux tandis qu'elle répondit alors :

- C'est vrai.

Répondu comme si elle y croyait vraiment, oui c'était bien vrai, il avait raison et elle le pensait aussi et c'était sans doute pour cela qu'elle répondit avec autant de défi dans le regard. La jeune femme tenait toujours son épée sur l'épaule mais elle n'avait pas forcément sortit cette arme dans le but de l'utiliser ou d'impressionner, peut-être juste dans le but de faire bonne mesure *et accessoirement de faire fuir les passants aux alentours*. L'homme baraqué finit alors par répondre d'un ton enjoué :

" Ce n'est pas bien de provoquer un gentleman , tu sais ? on s'engage à une punition.."

- Oh...Vraiment ?

Karura ne bougeait pas de sa position, une main sur le manche, l'autre sur la hanche, elle passa son poids sur une jambe et sa queue féline se dandinait légèrement dans les airs. Soudain, Giovanni décolla à nouveau sa main de son corps pour coller une torgnole à la jeune femme qui ne risquerait pas d'oublier. Seulement voilà, encore faudrait-il qu'elle la reçoive. En effet, avec une rapidité dû au fait qu'elle avait prévu le coup venir, Karura utilisa sa main inutile pour stopper d'une traite le geste violent de l'homme dans un son sourd qui ne passa pas inaperçu, défiant l'étrange force de la femme chat à l'énergie poignant de l'homme. Comme dit, le coup de la gifle fut stoppé net, clair et net et Karura n'avait même pas bouger d'un centimètre pour réussir son exploit, seul son bras avait bougé et tandis que tout deux restèrent coincé dans leur élan, la femme riposta, histoire de mener une petite vengeance en planquant l'épaisse lame de son épée dans le ventre de l'homme tout en maintenant sa main avec celle qui l'avait bloqué sur le coup avant de faire volte face pour faire basculer Giovanni par dessus elle, le faisant réattérir sur le dos contre le sol. Chose faite, Karura remit son sabre sur l'épaule en regardant Giovanni, le sourire taquin toujours coincé sur son visage.

- Certes, mais je ne vois nul gentleman^^
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mouvement au bar   Lun 1 Oct - 14:07



j'allais lui donner une bonne correction , une correction qu'elle méritait tant...
son insolence m'exasperait à un point ignominieux et je ne supportais pas ça.
alors que ma baffe partait, cofiant, je n'utilisais pas mon energie pour ameliuorer mes reflexes...
grosse erreur !
la femme-chat avait décollé sa main inutile et me prit à mon propre élan, se servant de ma force pour arreter le coup et me retourner.
bien.. au moins elle ne portait pas une épée pour rien et valait quelque chose...
cette scene d'exemple allait devenir de plus en plus passionnante.
selon moi les femmes etaient pour la plupart destinées au foyer et non au combat, mais dans la nature il y a toujours des exceptions. si ça se trouve j'en tiens une devant moi !

je me relevai aisément et pris le temps de faire craquer mon dos. hors dequestion de sortir mon arme ou ce combat serait fini en une seconde. je me contenterai pour le debut d'un niveau de Lieutenant de l'Ordre ce qui est a peu pres acceptable...

je me relevai et utilisai uyn shunpo pour bondir a grande vitesse derriere karura, lui fnanquai a la cambrure du dos un coup de poing d'énergie puis fit de meme pour me retrouver au dessus d'elle et lui envoyer un éclair d'energie, pas tres destructeur pour le moment...sinon le bar serait vaporisé..

j'atterris et observai la fumée de mon éclair et ressentant l'energie vitale de la femelle.
en bon gentleman j'attendis sa riposte. je savais qu'elle avait pris, surement sous effet de la surprise, le coup de poing sans defense mais je ne savais rien pour l'éclair...



Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mouvement au bar   Mar 2 Oct - 14:48

L'homme se releva sans encombre, tout comme Karura auparavant, elle bien sûr, aimait les plats bien épicés, elle allait sagement attendre qu'il prenne sa revanche à son tour. Il fit craquer son dos qui avait du prendre un coup lors de son atterrissage sur le sol, autant se remettre les os en place. (Après j'ai pas tout suivit mais je vais tenter de le reprendre ^^") Giovanni chargea sur le champs sur la jeune femme mais dame féline qui ne détachait pas son regard de cet homme ne fut pas prise au dépourvu comme lors du premier coup et faisait face cette fois-ci, son regard défiant celui de son adversaire comme si elle n'attendait que de voir de quoi il était capable. Douteuse ? Peut-être que oui, mais peut-être que non, peut-être le faisait-elle croire aussi pour qu'il use de tous ses moyens car pour le moment, même s'il était fort, la jeune femme savait qu'il ne dévoilait pas tout son talent. Un coup de poing d'énergie fut envoyé sur Karura qui, comme elle lui faisait face, ne se le prit pas dans le dos mais dans le ventre avant que l'homme se passa au dessus d'elle et...FLASH ! Un éclair retentit alors et éblouit les quelques personnes qui assistaient à ce combat de titans.

Au final de ce coup porté fatal, Giovanni réatterrit alors au sol en contemplant l'imposant nuage de poussière qui avait été soulevé violemment par l'éclair. Les autres personnes aux alentours étaient sous le choc et se tenaient à l'écart dans la crainte de prendre un coup venu de nulle part sur leur malheureuse personne. Dans cette purée de pois, on y voyait pas plus loin que trois centimètre, vivement que le vent levé écarte tout cela des champs de vision mais derrière l'homme, une forme se dessina, rapide et souple, Karura, toujours en évitant pour le moment de faire hurler son arme imposante, arriva par derrière et plaça un poing entre les omoplates de l'homme qui, malgré sa corpulence d'ours et sa musculature impressionnante, fut projeté en avant à la manière d'un boulet de canon par la force de la jeune femme. Celle ci aurait pu être fière de son coup, montrer sa vantardise, mais pourtant, une lueur de vexation se voyait dans son regard, elle ne souriait plus, quelque chose semblait ne pas la ravir comme elle le désirait, pourtant elle s'en sortait à merveille alors quoi ? La fumée se dégageait des lieux, la femme observa son adversaire, quelque chose en lui la dérangeait et il était temps de le mettre au courant. Elle parla alors d'une voix forte empli d'assurance, que ce soit pour lui ou tous les autres qui n'avaient pas grand chose à faire ici :


- C'est vrai que je suis une femme. Mais les femmes aussi ont leur fierté ! Je n'ai pas l'intention de me battre avec quelqu'un qui ne me prend pas au sérieux.

Karura avait bien sentit que Giovanni l'avait attaqué "gentillement".
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mouvement au bar   Mer 3 Oct - 16:43

à ces mots je montaient très très très très légèrement mon énergie afin d'atteindre un niveau "Lieutenant postulant à la Caste "
étais déjà buenos plus rapide et faisais beaucoup plus de dégâts.
Par ailleurs je beneficiais dune meilleure défense qu'auparavant .
Je me "teleportai" derrière la femelle puis un dixième de seconde plus tard devant elle puis derrièrepuis encore devant elle puis à côté ...
Je continuai mon manège une vingtaine de seconde pour la désorienter.
Finalement je lui envoyai de sur le côté un rayon de mort moyennement concentré .
Je doutais qu'il puisse la tuer mais elle serait du moins bien blessé. Ces rayons ont la vitesse de la lumière . Je reapparus devant elle
"alors mademoiselle ? On à du mal à suivre ?"

(rpr tapé sur tel portable samsung donc court dsl )
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mouvement au bar   Mer 3 Oct - 16:56

[color: olive]Blablablablablajai enleve le.html car depuis le cell ca bug >< je pe remettrai ai prochain post...

Alors que jattzndais patiement que la.fumee degagee par mon éclair se dissipe , la jeune femme se rue derrière moiii sans que je puisse nullement réagir , car je bridais volontairement mon énergie et mon reiatsu. Mon corps vola quelque peu et jaterris sans que je sois blessé ...
Je me relevait. La femme me dit une chose d'un caractère acerbe . Je me permis de lui répondre de la manière la plus simple et courtoise possible.
"en effet mais en aucun cas tu ne me las prouvé...et il est contre ma nature de violenter une jeune femme. Il faut le dire elles sont plus faites pour le foyer. Certaines font exception cependant. À toi de me prouver que tu es de celles ci"
À ces mots je montaient très très très très légèrement mon énergie afin d'atteindre un niveau "Lieutenant postulant à la Caste "
étais déjà buenos plus rapide et faisais beaucoup plus de dégâts.
Par ailleurs je beneficiais dune meilleure défense qu'auparavant .
Je me "teleportai" derrière la femelle puis un dixième de seconde plus tard devant elle puis derrièrepuis encore devant elle puis à côté ...
Je continuai mon manège une vingtaine de seconde pour la désorienter.
Finalement je lui envoyai de sur le côté un rayon de mort moyennement concentré .
Je doutais qu'il puisse la tuer mais elle serait du moins bien blessé. Ces rayons ont la vitesse de la lumière . Je reapparus devant elle
"alors mademoiselle ? On à du mal à suivre ?"

(rpr tapé sur tel portable samsung donc court dsl )
[/color]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mouvement au bar   Jeu 4 Oct - 3:10

"en effet mais en aucun cas tu ne me las prouvé...et il est contre ma nature de violenter une jeune femme. Il faut le dire elles sont plus faites pour le foyer. Certaines font exception cependant. À toi de me prouver que tu es de celles ci"

Ah ces hommes ! Tous les même ! Même pas capable de se donner à fond sur la frêle jeune femme qu'il croyait voir en Karura, c'était pitoyable. Karura le regardait, peu satisfaite de telle paroles, comment pouvait-elle y mettre du sien si son adversaire n'en faisait pas autant ? Cette joie de combattre, elle s'envolait si facilement quand l'ennemi ne jouait pas le jeu. La jeune femme ne répondit rien à la réponse de l'homme qui se voulait courtois, la courtoisie, elle n'en avait rien à faire, mais s'il pouvait y avoir un peu de respect pour son combat, ça serait déjà mieux. Enfin, tant pis pour lui s'il ne voulait pas se mettre à la hauteur des attentes de la jeune femme, pourquoi en ferait-elle autant ? Elle se contentera de rester à son niveau. Giovanni se téléporta derrière Karura qui ne bougea pas mais ses fines oreilles félines se redressèrent légèrement en sentant l'adversaire dans son dos. Celui ci lui fit un petit manège en se téléportant sans cesse de part et d'autre autour d'elle comme un reflet ou une simple hallucination, Karura se disait qu'il allait se servir de cela pour attaquer soudainement et s'attendait d'or et déjà à un coup venant de nulle part. La jeune femme n'avait pas de pouvoir spécifique par rapport à lui ou toute autre créature mais cela ne l'avait jamais dérangé auparavant, elle avait appris ainsi à vivre dans ce monde. Enfin, il s'arrêta sur le côté et envoya un puissant rayon sur la jeune femme qui, l'ayant vu du coin de l'oeil réagit sur le champs avec rapidité, elle n'aurait eu pas le temps de l'éviter, ce fut pourquoi elle s'empara de son épée qu'elle plaça en bouclier devant elle, emmagasinant ainsi le rayon qui la repoussa en arrière mais elle ne fit qu'un petit écart avant de retomber souplement sur ses jambes, son épée conçu spécialement pour être indestructible, ne fut pas atteinte ou abîmée de quelque manière que ce soit par le rayon. Après ce coup, l'homme réapparut devant Karura en lançant d'un ton sarcastique :

"alors mademoiselle ? On à du mal à suivre ?"

Karura afficha un sourire narquois face au regard moqueur de Giovanni avant de lui répondre :

- Je me mets simplement à ton niveau.

Tant qu'elle avait l'épée en main, autant s'en servir, la jeune femme la pris bien au bout de ses mains et d'un geste large, elle pourfendit les airs de l'épaisse lame à l'horizontal, traçant un demi-cercle autour d'elle et passant sur l'homme qui se retrouva éjecter une fois de plus par la force de la femme et la lourdeur de l'épée réunit.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mouvement au bar   Dim 7 Oct - 9:20


je vis mon rayon partir. à partir de maintenant j'utilisais ma maitrise pour booster mes reflexes et ma vision des choses...je percevais tout au ralenti ce qui me donnait une capatité de réaction monstrueuse et j'étais toujours aussi rapide, voire plus...
la jeune femme , d'un réflèxe félin ,brandit son apée.
peuh!
aucun matériau ne survit au rayon...sauf que je l'avais affaibli volontairement...
et j'avais sous estimé cette furie une fois de plus.
l'épée arreta le rayon.
meme une lame indestructible voit sa structure moléculaire se perturber apres un choc avec un rayon. mais cela ne se voyait pas.
sa lame a aisément encaissé le rayon , mais un autre lancé à pleine puissance ou une sphere de destruction, spécialement concue pour consumer et détruire dans son rayon de 1m autour d' elle toute matiere avant d'exploser dans un tonnerre d'énergie balayant même les plus lourds aurait raison, au bout d'un ou deux coups de plus, de cette épée...à moins qu'elle ne soit recouverte d'un champ d'énergie ce qui lui done un rempart supplémentaire.
bref je ne 'inquiétais pas dela solidité de so épée.
j'observais la jeune femme
- Je me mets simplement à ton niveau.
me lança t-elle.
tres bien.
elle le mérite apres tout.
je ^passai à un niveau de membre de la Caste suppreme, soit les dix membres les plus puissants de l'ordre, dont je fais largement partie.
meme à ce niveau je ne suis pas encore à mon maximum...oooh non...
à ce niveau une aura se dégageait de moi et avait le don d'écraser sous le poids de mon reiatsu les adversaires les plus faibles et d'au moins destabiliser les autres...
je me téléportai derriere elle à une vitesse largement supérieure à celle d'avant et crééai au passage ue sphere de destruction. j'allais appliquer la technique de "la mort en un coup" je réapparus dans son dons et lachai la sphere dans sa nuque, à bout portant. même si elle faisait mine d'esquiver ces charmantes spheres suivent leur proie...
de plus je suis à 40cm d'elle, une sphere à bout portant, ça ne pardonne pas...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mouvement au bar   Dim 7 Oct - 17:55

L'homme ne répondit rien une fois de plus, Karura sentait que ses provocations allait lui permettre de faire atteindre à ce grand gaillard un niveau de puissance encore plus grand, Karura serait-elle suicidaire ? Possible, elle était prête à provoquer quelqu'un capable de la tuer juste pour espérer avoir un combat qui lui ferait vivre de grandes sensations. A vrai dire, Karura n'avait pas provoqué cet homme pour rien malgré les apparences, seulement, elle avait une force si herculéenne par rapport à toutes créatures de ce monde, qu'au final, elle qui voulait du combat, de la vie, elle s'ennuyait terriblement car personne n'était à sa hauteur, en un coup voir deux, c'était réglé avec la plus grande des armées, ceux qu'elle tuer pour passer son chemin, tout cela, plus rien n'était vraiment amusant. Et c'était alors qu'était venu ce grand baraqué qui avait bien l'intention de lui en faire voir de toute les couleurs, et qu'elle joie ! La jeune femme n'en était point déçu, loin de là ! Cet homme avait la puissance qu'il permettra à Karura d'avoir sans doute sa plus excitante défaite ! Et la seule à ce jour d'ailleurs mais pour cela, il fallait que monsieur veuille bien prouver à la jeune femme que même elle avait ses limites et pour le moment, ce n'était pas le cas, Karura, qui était capable de se battre jusqu'à la mort était encore loin de la grande faucheuse.

Karura n'était pas la plus douée pour deviner les auras d'autrui mais avait néanmoins deviné celle que l'homme venait de grimper au niveau suivant, un niveau qui devait, normalement, promettre. Giovanni se téléporta alors subitement derrière la jeune femme avec une rapidité encore plus développée et porta un violent coup dans sa nuque qui fit explosé Karura plusieurs mètres plus loin. Sans doute que cette sphère destructrice que la jeune femme n'avait pu voir aurait terrasser sans compter n'importe qui mais une fois de plus, ce ne fut pas le cas avec Karura qui se releva sur ses jambes. l'épais "collier" au bout duquel se baladait trois maillon de chaîne cassées était fumant mais avait su protéger le cou de la jeune femme aussi facilement que l'épée avec le rayon. Les choses devenaient bien intéressantes, Karura se tourna de nouveau vers l'homme, elle souriait toujours, même si son corps devait être inerte et froid, elle serait encore souriante.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mouvement au bar   Mar 9 Oct - 2:41


face à l'échec du rayon je n'étais que peu surpris. mais là , j'etais qand meme à 40% de ma force et cette sphere aurait pu savérer mortelle. au lieu de cela elle fut encaissée par le collier de la jeune femme.
étrangement je l'avais toujours su.

je savais depuis le début du combat que je n'avais pas affaire à une simple femmelette. mais la provocaion fait partie du combat et peut s'avérer etre une stratégie gagnante .
je passai au niveau supérieur,environ 60% ce qui décupla mon aura. elle écrasait à present tout le monde, faible comme puissant et faisait ressentir du simple poids sur les épaules à une paralysie totale.

je devais le faire. cette attaque.
oui.
la Lance.
c'était ainsi que tout allait surement finir
survivre à une sphere est une chose, survivre à la Lance en est une autre...
cette lance rassemble en effet l'énergie d'une trentaine de spheres à la fois.
je chargeai mes mains d'energie et créai une Lance Divine, de pure énergie positive
(à titre comparatif : cette attaque a failli tuer ce vieux kanji ^^).
je me ruai sur elle, lançant des milliers d'éclairs, surtout pour pour la déstabliliser. vu leur nombre il était évident que au moins la moitié l'avait atteinte, peu importe si ils la blessaient ou pas pour le moment....ils l'ont atteinte et cela me suffit. je suis satisfait.
j'arrivai à son niveau et fis une feinte, puis deux, puis me téleportai derriere elle, lui frappai le dos puis me retéléportai devant elle, lui plantant ma lance divine en pleine poitrine. je vis la lumière s'enfoncer dans ses chairs.

je préférai ne pas monter plus haut. jamais je ne l'avais fait à part une fois....une seule fois...contre cette pourriture...

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mouvement au bar   Mar 9 Oct - 12:20

La plupart des habitants avaient désertés les lieux en voyant ce combat devenir beaucoup trop dangereux à leur goût, un combat qui prenait d'avantage d'ampleur à chaque passage à niveau et là encore, une fois de plus, Giovanni monta les échelons face à la jeune femme, combien d'être lui avait résister avant elle ? Sans doute peu s'ils n'étaient pas de bon entraînement, et encore, enfin bref. Une tension apparu dans l'atmosphère, sans doute la puissance aura de l'homme qui se réveilla encore plus. Karura fixait l'homme dans les yeux, s'attendait à tout comme à rien, peut-être même un coup qui l'expédiera dans un pays lointain ou alors qui l'enfoncera dans la plus profonde des fosses. Ca y est, Giovanni reprit son action, il chargea à toute vitesse sur la miss tigresse en lançant plusieurs éclairs qui prenaient quasiment toute la place en ces lieux, Karura tenait des esquives mais ne pouvait pas tous les éviter, cependant, avec son agilité, elle ne se faisait heureusement que frôler, ce qui laissait néanmoins une marque bien présente sur sa peau. Ces éclairs n'étaient néanmoins pas des plus douloureux à ce stade, ce n'étaient pas d'eux qu'il fallait s'inquiéter ou penser à se défaire, Karura ne relâcha pas son attention face à l'homme qui chargeait toujours sur elle jusqu'à venir droit sur elle avant de se téléporter derrière elle mais sitôt fait, il se téléporta de nouveau devant elle et enfonça sa lance à la puissance de feu dans la poitrine de la jeune femme, provoquant une lumière qui s'infiltra jusque dans les veines de la féline qui en perdit son si fier sourire sous le coup de ce que le mot douleur était trop faible pour désigner. Apparemment, la fin du combat s'était déclaré, Karura n'avait pas de pouvoir qui lui permettrait de rivaliser avec une quelconque puissance divine mais curieusement, comme pour ne pas clore aussi brusquement ce duel, la jeune femme s'agrippa à la lance, son sourire revint, de même que sa lueur défiante dans ses iris indigos, elle regarda l'homme et lui dit d'une voix qui s'était tout de même légèrement affaiblit :

- Ce n'est pas très correct de mettre ainsi entre les seins d'une femme...

Elle relâcha son emprise sur la manche de la lance, lance dont elle s'écarta pour la retirer d'elle avant de tomber à genoux au sol, le regard néanmoins toujours fier, avant de s'effondrer pour de bon au sol.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mouvement au bar   Mar 9 Oct - 14:27


je voyais la lumiere divine investir la poitrine de la jeune femme.
elle tomba lentement au sol.
les oliviers la baignaient d'une ombre , d'un linceul de ténebres. le sol de verdure avait perdu toute couleur, rougi par son sang. le soleil était au déclin. tout semblait présager la fin de mon adversaire.
mais les choses se présentaire différemment.
la jeune femme s'agrippa à la lance, refusant de quitter sa ridicule existence.

- Ce n'est pas très correct de mettre ainsi entre les seins d'une femme...

dit elle. une derniere provocation , pour laver son honneur. si je devais lui reconnaitre une qualité c'etat celle-ci. par ailleurs j'ignorais jusqu'à son nom...
je vis que la jeune femme retira la lance de son corps . celle ci se désagregea aussitot. dommage, j'aurais aimé la faire exploser, afin d'assurer sa destruction totale.
elle tomba à genoux , me défiant du regard, puis s'écroula.
elle était finie. le sol de son sang rougissait et les cieux de son ame allaient bientot se repaitre.
"que le créateur te pardonne tes actes. "
dis je.
apres tout meme les demons peuvent absoudre dans la mort leurs pêchés, et le createur les accepte avec lui.

je me relevai , regardant une derniere fois la jeune femme, bientot morte selon moi. elle s'etait battu avec honneur je devais le reconnaitre.
en tant qu'adversaire honorable, je la transportai au pied d'un olvier, la couchai écrivis "jeune femme dont le courage fut le même jusqu'au dernier souffle"

une fois de plus un inconscient avait défié le messager du créateur.

je me tournai vers les rares badauds qui étaient revenus

"ecoutez bien! ceci n'est qu'un exemple bien réduit de la forcede l'Ordre.
nous sommes là et retenez le bien : nous sommes vos nouveaux maîtres.
l'Ordre est arrivé. prosternez vous ou mourez !"


Revenir en haut Aller en bas
Stanford Marchen
Ou celui qui a bu un verre en trop
avatar

Messages : 54
Date d'inscription : 23/09/2012
Localisation : Monde onirique

Feuille de personnage
Âge : 324 ans
Métier: Mentor, medecin a la retraite
Race: Vous le saurez bien... Tot ou tard

MessageSujet: Re: Mouvement au bar   Mer 10 Oct - 9:23

Je me promenais dans le coin, par cette magnifique journée ou pour une fois je n'etait pas bourré. Faut dire ce soir si j'avais pris de l'alcool, Molly m'aurait encore frappé sous pretexte qu'en buvant trop je pouvais devenir violent. Elle s'est pas vue ! C'est elle qui est violente pas moi. D'ailleurs j'espere qu'elle s'occupe bien de Miry quand je ne suis pas la.

Tout a coup je remarque qu'une foule se presse faisant un cercle autour de deux personnes. L'une d'elle m'est inconnue et git au pied d'un arbre. L'autre en revanche evoque un nom dans ma mémoire ce qui me tire un sourire. Il se met a crier comme si il était le maitre du monde.

"ecoutez bien! ceci n'est qu'un exemple bien réduit de la forcede l'Ordre.nous sommes là et retenez le bien : nous sommes vos nouveaux maîtres.l'Ordre est arrivé. prosternez vous ou mourez !"

Il semble plus ou moins fier de lui. Je devine qu'il a assassiné la jeune fille. Enfin il croit l'avoir assassiné. En une fraction de seconde je suis aux cotés de la mourante qui a perdu connaissance dans une mare de sang. Elle respire faiblement, seul un medecin pourrait percevoir qu'elle a encore une etincelle de vie en elle. Pendant que le guerrier me tourne le dos, je fait redemarrer son coeur et son cerveau a l'aide d'electrochocs. Je sort quelques bandages pour panser ses blessures et tenter de stopper l'hemorragie. Au moins aujourd'hui j'aurais pu sauver une vie. Puis je lance immensément sarcastique.

- Tu t'apprétais a enterrer une vivante... Quelle erreur... J'en attendais mieux de ta part... Giovanni.

Je continue a nettoyer le magnifique corps de la jeune femme des eventuelles blessures. Malheuresement pour finir mon travail je me doit d'appliquer des points de sutures a une partie privée de son anatomie, sa poitrine. J'espere qu'elle ne m'en voudras pas, c'est le seul moyen pour sauver sa vie.

_________________
"Le corps guérit des blessures. L'âme en garde les traces. Pour toujours"

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mouvement au bar   Mer 10 Oct - 9:57

Les sensations, les émotions, tout avait disparu en elle, même la douleur, au bout d'un moment, avait disparu sous l'inconscience du à la faiblesse, le sang se répandant sur le sol, quittant sa source dans un doux ruisseau rougeâtre que même Karura aurait trouvé joli. Même sa faible respiration, elle ne pouvait plus la sentir, le temps semblait s'être arrêté et elle ne pouvait plus même penser ni avoir une quelconque activité vitale, si ce n'était que ce coeur faible qui, digne de sa propriétaire, refusait de se laisser abattre et pompait, dans ses derniers efforts, ce flux sanguins qui, malheureusement, ne profitait pas au corps et s'enfuyait par les brèches du combat pour aller caresser l'herbe et les racines de l'olivier de sa lueur rouge...

*******************************

Tout à coup, le corps inerte au bord du précipice sentit ses sens et sa vie sortirent du néant en un éclair...par des éclairs ! Le coeur de la jeune femme se prit un sacré coup de fouet qui le fit accéléré grandement sa cadence, le sang se mit à reprendre du service et pouvait circuler à nouveau librement, il tenta bien de nouveau des échappatoires par les blessures mais celle ci s'étaient retrouvé bander, bloqué, il pouvait retourner dans le reste du corps et réveiller le cerveau qui avait plongé la jeune femme dans le coma.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mouvement au bar   Mer 10 Oct - 14:50



[jallais pas l'enterrer u_u c'est ecrit dans mon rp elle repose au mied d'un arbre ]

je me préparais à partir. les badauds, pour la plupart, se prosternaient devant moi , d'autres fuyaient...
la lumiere de l'ordre allait bientot s'abattre sur eux, et le créateur reconnaitra les siens.
alors que je marchais royalement vers la sortie de l'avenue, un homme se présipita vers ma courageuse adversaire. il portait un vetement sombre et des cheveux de couleur de feu cascadaient sur ses epaules
il lui redonna le souffle de vie qu'elle avait si jalousement gardé avant que je lui arrache.
j'aurais pu empecher ce clown de la sauver mais à quoi bon? je lai laissée la pour que les médecins ou les corbeaux s'en chargent. les médecins furent les premiers cete fois ci.
étrangement l'homme me disait vaguement quelque chose...une enluminure dans les archives de l'ordre...foutaises ! commet serait - ce ce type ? il est mort voire n'a jamais éxisté !
n'empeche c'était son portrait craché. je penchai pour un lointain décendant. mais cela m'était bien égal, il n'était pas recensé dans l'ordre, ce coco là.
donc il ne valait rien.
je regardai comment il s'y prenait....
par le créateur des éclairs ! des éclairs ! ce type envoie des éclairs ! ma parloe mais ou a t'il appris tout cela sans que son talent ait été vu par l'ordre ?
il avait mon âge. il aurrait donc du etre recensé...à ctte epoque l'administration était encore la plus efficace qui soit...pas comme aujourd'hui ou le retour du renégat a tout chamboulé...tout le monde s'affole aux archives et la piétaille apprend à éviter de mourir sous les coups de mon ancien ami...si je peux l'appeler ainsi.

l'homme se releva. d'une voix qui me disait quelque chose , il me pparla :
- Tu t'apprétais a enterrer une vivante... Quelle erreur... J'en attendais mieux de ta part... Giovanni.

tss... je n'allais pas l'enterrer. il m'appelait par mon nom et prétendait me connaitre...
quel présomptueux personnage...
je répondis avec un calme subtilement saupoudré d'impériosité
"ke ne me rappelle pas vous avoir dit mon nom monsieur... par ailleurs pour croire que j'enterre les gens vous me connaissez fort mal...et je ne m'embete pas a achever des cadavres larvesques..."


[/quote]
Revenir en haut Aller en bas
Stanford Marchen
Ou celui qui a bu un verre en trop
avatar

Messages : 54
Date d'inscription : 23/09/2012
Localisation : Monde onirique

Feuille de personnage
Âge : 324 ans
Métier: Mentor, medecin a la retraite
Race: Vous le saurez bien... Tot ou tard

MessageSujet: Re: Mouvement au bar   Jeu 11 Oct - 7:13

Son cœur s était enfin remis à fonctionner normalement, ce qui me tire un sourire devant cet élan de vie qui reprend. Je la depose délicatement à côté de moi le temps qu elle reprenne ses esprit. Giovanni, s étant retourné, répond à ma tirade de manière presque suffisante.

"ke ne me rappelle pas vous avoir dit mon nom monsieur... par ailleurs pour croire que j'enterre les gens vous me connaissez fort mal...et je ne m'embete pas a achever des cadavres larvesques..."

Je lui rigole au nez. Bon je prend de sacrés risques en le provoquant ainsi mais j aimerais tout de même savoir ce qu il vaut en combat. Même si il y a de fortes chances qu il me batte, il ne me tuera pas. 

- comment ça tu ne m à pas dit ton nom ? Tu n arrêtés pas de le crier à qui veut l entendre. Bon d un autre côté il est normal que je te connaisse peu, qui oserais prétendre connaître le grand Giovanni. En outre tu devrais  savoir qui je suis... Ah suis je bête c est vrai que pour toi je suis censé être mort.

J ai fait exprès de bien insister sur le tutoiement. Nos niveaux doivent se valoir, il a la force de la jeunesse, j ai l expérience de l âge. Je continue  néanmoins à garder un œil sur ma patiente. Elle est tirée d affaire, heureusement pour elle qu elle n est pas humaine. Puis mon attention revient sur Giovanni avec cet insupportable sourire que je me plaît à faire.

- Ta mémoire aurait elle des failles ? J espère au moins que le nom de Stanford te la rafraichira car cela pourrais répondre à quelques questions non formulées.

Je remarque l énergie dégagée par un sceau sur sa poitrine. Un sceau qui scelle sa moitié archange à ce que j arrive à en analyser. C est moi qui avait créé ce sceau, mais il n est pas assez solide en temps normal pour bloquer une telle quantitee d énergie. Pour un cas comme le sien il aurait mieux fallu quelque chose de plus résistant. Surtout que pour quelqu un qui connais bien cette forme de sceau, le briser lui est facile. Et même le rendre inutilisable. Maintenant je ne peux qu attendre voir ses réactions face à mes provocations ouvertes. Je l imagine assez subtil pour ne pas lancer un assaut sur le champ...

_________________
"Le corps guérit des blessures. L'âme en garde les traces. Pour toujours"

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mouvement au bar   

Revenir en haut Aller en bas
 
Mouvement au bar
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Le déclin du mouvement lavalas et l'échec de Préval sur le terrain
» Coureur à demi mouvement
» "La Croisade de l'Ombre en Mouvement" (Prélude) (2)
» Le mouvement syndical haitien en pleine forme.
» "La Croisade de l'Ombre en Mouvement" (Prélude)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Myyra  :: Hors RPG :: Archives° :: Terres libres-
Sauter vers: